Pacific Russet

Pomme de terre

Dénomination: 'Pacific Russet'
Dénomination antérieurement proposée: 'V0168-3'
Nom botanique: Solanum tuberosum
Requérant/Titulaire: Agriculture et Agroalimentaire Canada, Lethbridge
Lethbridge Research Centre, 5403 - 1 Avenue, South
P.O. Box 3000
Lethbridge, Alberta
T1J 4B1
Canada
Sélectionneur: Dermot Lynch, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Lethbridge, Alberta
Mandataire au Canada: Agriculture et Agroalimentaire Canada
Office of Intellectual Property and Commercialization
6000 C&E Trail
Lacombe, Alberta
T4L 1W1
Canada
Tél: (403) 782-8126
Date de la demande: 2002-02-08
Numéro de la demande: 02-2988
Date de délivrance du certificat temporaire: 2002-02-08
Date de délivrance du certificat d'obtention: 2004-08-27
Numéro du certificat d'obtention: 1881
Date de résiliation du certificat d'obtention: 2022-08-27

Description de la variété

Variétés de référence: 'Russet Burbank' et 'Russet Norkotah'

Sommaire: 'Pacific Russet' donne des tubercules oblongs, alors que 'Russet Burbank' et 'Russet Norkotah' donnent des tubercules allongés. Le germe de 'Pacific Russet' est ovoïde, alors que celui des variétés de référence est conique. La base du germe est beaucoup moins anthocyanée chez la variété candidate que chez les variétés de référence. 'Pacific Russet' se distingue de 'Alta Russet', autre variété candidate, par la couleur de ses fleurs.

Description:

'Pacific Russet' donne une plante dressée, de hauteur moyenne et de type intermédiaire. La tige est d'épaisseur moyenne, sans pigmentation anthocyanique. Les ailes caulinaires sont bien marquées, simples et droites. Les nœuds sont légèrement renflés et n'ont pas de pigmentation anthocyanique. La tige est fortement ramifiée.

Les feuilles sont vert moyen, et leur face inférieure est pubescente. Leur silhouette est fermée. Le dessus et le dessous du rachis sont pubescents. Le rachis et le pétiole ne présentent aucune pigmentation anthocyanique. Les stipules sont de grandeur moyenne. La foliole terminale est moyennement ovée, son bord est faiblement ondulé, son sommet est acuminé, et sa base est tronquée et asymétrique. La feuille compte en moyenne quatre paires de folioles primaires, de grandeur moyenne et moyennement ovées; leur sommet est acuminé, et leur base est tronquée et asymétrique. La feuille compte en outre quatre à onze folioles secondaires et tertiaires.

'Pacific Russet' produit un nombre élevé d'inflorescences, comptant chacune un nombre intermédiaire de fleurs. Le bouton floral est persistant et ne possède aucune pigmentation anthocyanique. Les fleurs sont blanches. Les faces interne et externe de la corolle sont dépourvues de pigmentation anthocyanique. La corolle est de grandeur moyenne et forme une étoile très proéminente. Le calice et le pédoncule sont dépourvus de pigmentation anthocyanique. Les anthères sont orange et forment un cône large. Le stigmate est capité et vert foncé. La plante produit un petit nombre de baies.

Le tubercule est oblong. La peau est rugueuse, brune, sans couleur secondaire. Les yeux sont en nombre intermédiaire, peu profonds et uniformément répartis. Les arcades ne sont pas proéminentes. La chair est blanche, sans couleur secondaire. 'Pacific Russet' produit un nombre intermédiaire de tubercules.

Le germe est ovoïde. La base est faiblement pubescente et présente une faible pigmentation anthocyanique violet-bleu. Le sommet a un port intermédiaire et est moyennement pubescent, vert, sans pigmentation anthocyanique. La fréquence d'émergence des racines est moyenne, les lenticelles sont modérément protubérantes, et les ramifications latérales sont courtes.

Origine génétique: 'Pacific Russet' est issue d'un croisement réalisé en 1987 au Centre de recherches de Lethbridge d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le parent femelle était le clone expérimental à peau rugueuse 'NDA8694-3', créé à l'Université d'État du Dakota du Nord; ce clone est résistant à la gale commune mais sensible à la verticilliose. Le parent mâle était le cultivar à haut rendement et à peau rugueuse 'Century Russet', très résistant à la verticilliose. Les quatre premières générations soumises à une sélection au champ ont été cultivées à la sous-station de recherches de Vauxhall. La variété a ensuite été évaluée dans le cadre des essais régionaux de pomme de terre de l'Ouest canadien. Elle a été mise à l'essai sous la désignation expérimentale V0168-3.

Épreuves et essais: Les épreuves et essais de 'Pacific Russet' ont été menés en 2003 à Vauxhall, en Alberta. Les essais ont porté sur des rangs de 30 mètres espacés de 90 cm, à raison de un rang par variété. Les plants étaient espacés de 30 cm sur le rang. Les caractères quantitatifs sont fondés sur 50 mesures.


Tableaux de comparaison pour 'Pacific Russet' avec les variétés de référence 'Russet Burbank' et 'Russet Norkotah'

Couleur de la corolle (RHS)

  'Pacific Russet' 'Russet Burbank' 'Russet Norkotah'
face interne 155D 155D 155D

Longueur du tubercule (mm)

  'Pacific Russet' 'Russet Burbank' 'Russet Norkotah'
moyenne 87,3 120,9 100,3
écart-type 13,1 24,4 17,0

Largeur du tubercule (mm)

  'Pacific Russet' 'Russet Burbank' 'Russet Norkotah'
moyenne 66,9 53,5 57,4
écart-type 7,4 6,1 6,8

Épaisseur du tubercule (mm)

  'Pacific Russet' 'Russet Burbank' 'Russet Norkotah'
moyenne 56,4 45,7 49,3
écart-type 6,8 6,1 5,9
Date de modification :