Bois de chauffage

Ne déplacez pas de bois de chauffage

Achetez-le localement. Brûlez-le sur place. La présence de ravageurs dans votre bois de chauffage peut détruire nos fôrets.

Les maladies et les insectes envahissants peuvent s’abriter dans le bois de chauffage. Le déplacement de bois de chauffage non traité, même sur une distance de quelques kilomètres en provenance ou à destination d’un terrain de camping ou d’un chalet, est un mode commun de propagation de maladies et d’insectes envahissants.

Ces ravageurs détruisent les arbres de nos forêts, villes, rues et parcs. Cela a pour effet de réduire la qualité de l’air et de l’eau et de priver les animaux de leur habitat. Les terrains privés subissent des dommages et leur valeur diminue. En outre, les effets dévastateurs ont une incidence sur le secteur forestier canadien et sur notre capacité d’échanger avec les pays qui souhaitent rester exempts de ces ravageurs.

À titre d’exemple, l’agrile du frêne a tué des millions de frênes au Canada depuis son introduction en provenance d’Asie. Il ne se déplace pas très loin de lui même. Par contre, lorsque des personnes le déplacent, il peut parcourir de très longues distances nichée dans le bois de chauffage. C’est alors que l’agrile du frêne s’attaque aux arbres de la zone où il a été déplacé.

Le bois de chauffage et les ravageurs réglementés au Canada

Au Canada, les directives sur la protection des végétaux de l'ACIA sont en vigueur pour assurer le contrôle rigoureux du déplacement de bois de chauffage à partir des zones réglementées au Canada.

Les ravageurs justiciables de quarantaine ci-dessous font l'objet d'une réglementation visant à limiter leur propagation :

Attention : Connaître les restrictions

Le déplacement de bois de chauffage d’un lieu où la présence de maladie et d’insectes envahissants a été détectée peut constituer une violation à la Loi sur la protection des végétaux, assortie d’une sanction maximale de 50 000 $ et/ou d’une poursuite. Avant de déplacer du bois ou des produits de bois, vous devez vous assurer de connaître les restrictions en place.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces restrictions, veuillez contacter le bureau local de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Importation

Importation de bois de chauffage

Il est interdit d'importer du bois de chauffage d'un autre pays, à l'exception de certaines parties des États-Unis. L'importation de bois de chauffage de plusieurs endroits aux États-Unis est restreinte ou interdite et le bois doit répondre aux exigences rigoureuses canadiennes.

Le bois de chauffage qui ne satisfait pas aux exigences canadiennes en matière d'importation ne sera pas admis. Il sera renvoyé au lieu d'origine ou éliminé aux frais de l'importateur. Si vous ne déclarez pas les articles réglementés ou interdits comme le bois de chauffage, on peut également vous imposer une amende ou intenter des poursuites judiciaires contre vous. Lorsque vous rentrez au Canada après un séjour à l'étranger, vous devez déclarer tous les aliments, les animaux, les végétaux et les produits connexes aux autorités douanières. Ces articles peuvent introduire des maladies dangereuses, des ravageurs, des virus et des microorganismes au Canada.

Directive : D-01-12 - Exigences phytosanitaires régissant l'importation et le transport en territoire canadien de bois de chauffage.