Élaboration de votre plan de biosécurité : Norme nationale volontaire de biosécurité à la ferme pour l'industrie de la culture de fruits et de noix
5.0 Sélection d'un site : géographie, emplacement et disposition

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Résultat visé

Faire usage de vos connaissances de la géographie, de l'emplacement et de la disposition des lieux quand vous choisissez un nouveau site de plantation et pour protéger les sites existants ou situés à proximité.

Prendre en considération les risques de biosécurité au moment de sélectionner un emplacement pour une aire de production peut faciliter les pratiques de biosécurité et de production. Les risques de biosécurité peuvent venir des sites situés à proximité (opérationnels ou abandonnés), des pépinières, des autres cultures commerciales, de la végétation indigène ou des cultures en milieu urbain. Les aspects géographiques (par exemple, l'élévation ou la topographie), les facteurs environnementaux (par exemple, la disponibilité en eau et l'orientation du vent), l'emplacement et la disposition du lieu peuvent favoriser la santé des plantes. Connaissez l'historique d'utilisation du lieu (pas un site d'enfouissement, déchets toxiques ou présence de ravageurs dans la terre) afin de déterminer si le lieu se prête bien à l'usage que vous voulez en faire. Lorsque vient le temps de choisir un nouvel emplacement pour une aire de production, tenez compte des facteurs suivants : le drainage, les voisins, l'utilisation des terres avoisinantes, l'exposition, la végétation locale, la proximité de l'eau et la présence de mauvaises herbes.

Avantages

La connaissance de votre emplacement géographique, de l'historique d'utilisation des lieux et de la disposition au moment de décider où planter contribuera à optimiser la chance d'atteindre vos objectifs de biosécurité.

Points à considérer

  • Évaluez les sites actuels pour identifier les risques de biosécurité et mettez en œuvre des mesures pour les atténuer.

Géographie et facteurs environnementaux

  • Plantez sur des sites qui ont moins de risques d'introduction de ravageurs par l'orientation dominante du vent, car il peut transporter des spores ou des insectes.
  • Choisissez des sites exempts de ravageurs préoccupants.
  • Utilisez la topographie pour favoriser l'écoulement et réduire la quantité d'eau stagnante dans les aires de production.
  • Évaluez les conditions de sol, y compris la compaction du sous-sol et la capacité de rétention d'eau afin de favoriser un drainage optimal.
  • Tenez compte de la disponibilité et de l'accessibilité de l'eau.
  • Veillez à ce que le climat soit compatible avec le type de fruit ou de noix qui sera planté.

Emplacement

  • Faites l'évaluation de l'historique et de l'utilisation des terres dont vous venez de faire l'achat ou la location. Ces données informent sur les ravageurs qui pourraient être préoccupants, et donneront aussi de l'information sur l'accumulation potentielle de produits chimiques de contrôle.
  • Sachez les usages des terres avoisinantes, comme les opérations d'élevage de bétail ou de volaille, ou les usages non agricoles (comme les sites d'enfouissements et les raffineries) qui peuvent contaminer vos cultures de fruits ou de noix ou avoir un effet négatif sur la condition du sol.
  • Identifiez les plantes hôtes potentielles qui se trouvent à l'intérieur ou autour de vos aires de production et éliminez-les ou mettez en œuvre des mesures de contrôle visant ces hôtes potentiels.
  • Situez vos aires de production loin des cultures avoisinantes qui pourraient être les hôtes ou les vecteurs de ravageurs.
  • Soyez au courant des pratiques de gestion des sites avoisinants puisqu'elles peuvent avoir une incidence sur vos stratégies de gestion. Par exemple, les pesticides peuvent réduire les populations d'insectes bénéfiques.
  • Tirez profit des barrières naturelles comme les routes ou les limites des fermes avoisinantes (par exemple, les brise-vent ou les haies) pour aider à contrôler l'accès à votre site.

Disposition

  • Délimitez une zone éloignée des aires de production pour nettoyer les outils, l'équipement, les bottes et les véhicules avant leur entrée dans les aires de production.
  • Éloignez les débris et les tas de compost des aires de production pour prévenir l'introduction et la propagation de ravageurs.
  • Situez les aires de réception désignées pour inspecter les intrants (par exemple, le matériel de pépinière) loin des aires de production. L'aire de réception doit aussi permettre de nettoyer et de désinfecter, si nécessaire.
Date de modification :