D-00-08 : Exigences visant à éviter l'introduction d'espèces non décrites de Phytophthora pathogènes pour l'aulne (Alnus spp.)

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Entrée en vigueur : le 10 avril 2013
(2e Révision)

Objet

La présente directive stipule qu'il est interdit d'importer au Canada de l'aulne (Alnus spp.) à partir des territoires atteints d'Europe, pour éviter l'entrée d'espèces récemment signalées de Phytophthora s'attaquant à l'aulne.

Cette directive a été révisée pour mettre à jour la date prévue de révision ainsi que pour réaliser des changements administratifs mineurs. Le contenu de cette directive n'a pas été modifié.

Table des matières

Révision

La présente directive sera mise à jour au besoin. Pour de plus amples renseignements ou éclaircissements, veuillez communiquer avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Approbation

Approuvé par :

espace
Dirigeant principal de la protection des végétaux

Registre des modifications

Les modifications apportées à la présente directive seront datées et distribuées selon la liste suivante.

Liste de distribution

  1. Liste d'envoi des circulaires (Régions, ERP, USDA)
  2. Gouvernement provinciaux, industrie (par l'entremise des Régions)
  3. Organisations sectorielles nationales (déterminées par l'auteur)
  4. Internet

Introduction

Une nouvelle maladie fongique causée par une espèce hybride de Phytophthora est en train de détruire des centaines de milliers d'aulnes en bordure des rivières en Europe. Cette maladie de l'aulne, signalée pour la première fois en 1993, en Grande-Bretagne, détruit l'écorce à la base du tronc, ce qui finit pas entraîner la mort de l'arbre. Jusqu'à maintenant, la maladie a tué environ dix pour cent des aulnes dans le sud de l'Angleterre et du Pays de Galles, et elle détruit régulièrement jusqu'à deux pour cent de la population chaque année. La maladie constitue également un problème grave dans différentes régions de Suède, de France et de Hollande, et elle est en expansion en Allemagne et en Autriche.

Selon des recherches menées en Europe, la maladie fongique serait causée par deux espèces introduites de Phytophthora (le P. cambivora et un autre champignon apparenté, mais non identique au P. fragariae) qui se sont hybridées pour former un « nouvel » organisme pathogène virulent. Il semble que les deux espèces de champignons auraient été introduites avec des espèces végétales importées.

Le phytophtora des racines de l'aulne est donc causé par une nouvelle espèce de champignon, ou un hybride de deux ou plusieurs espèces existantes. Ces pathogènes constituent une menace grave pour l'aulne glutineux, chez lequel ils provoquent un rabougrissement des feuilles, une altération de leur couleur, la mort de racines, la nodosité du collet, d'autres symptômes et la mort de l'arbre. La propagation de ce champignon terricole peut se faire par l'eau et le sol ainsi que par le transport de matériel infecté par l'homme. Aucune espèce de Phytophthora ne s'attaque aux aulnes en Amérique du Nord.

La nouvelle espèce de Phytophthora est un organisme pathogène à haut risque, susceptible de nuire gravement à l'économie forestière de la Colombie-Britannique (C.-B.) et aux écosystèmes forestiers du Canada. L'aulne rouge (Alnus rubra) a une grande importance économique pour la Colombie-Britannique et les États du nord-ouest des États-Unis (É.-U.). L'aulne rouge est utilisé par une industrie des produits de spécialité pour la fabrication de meubles, de placages, de contreplaqués, de palettes et de papiers. Aux États-Unis, il s'agit de la troisième exportation de bois, en importance, après le chêne rouge et le chêne blanc; en Colombie-Britannique, la production d'une bille d'aulne rouge de qualité supérieure a à peu près la même valeur que celle d'une bille de Douglas.

Les diverses espèces d'Alnus sont répandues au Canada et ont une grande importance écologique comme colonisateurs précoces des milieux endommagés ou détrempés et comme fixateurs d'azote. L'aulne contribue à la qualité du sol et à la lutte contre l'érosion et est une source de nourriture et d'habitat pour la faune.

Compte tenu de ce qui précède, il est interdit d'importer des arbres appartenant au genre Alnus à partir des pays d'Europe atteints, pour empêcher l'introduction et la propagation du Phytophthora des racines au Canada et en Amérique du Nord.

Portée

La présente directive est publiée à l'intention des importateurs de bois, des pépiniéristes, des autres importateurs de matériel végétal et des inspecteurs de l'ACIA. Elle précise qu'il est interdit d'importer du matériel végétal du genre Alnus à partir des pays atteints et fournit au personnel une orientation sur les procédures d'inspection.

Cette directive remplace D-00-08 (1e révision).

1.0 Exigences générales

1.1 Fondement législatif

1.2 Droits exigibles

L'ACIA impose des coûts conformément à Avis sur les prix de l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Pour obtenir des renseignements concernant les droits associés aux produits importés, veuillez communiquer avec le Centre de service national à l'importation (CSNI). Toute personne qui souhaite obtenir d'autres renseignements sur les frais peut communiquer avec n'importe quel bureau local de l'ACIA ou visiter le site web Avis sur les prix de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

1.3 Organismes nuisibles visés

Phytophthora spp., notamment les nouveaux hybrides pathogènes pour l'aulne.

1.4 Produits visés

Aulne (Alnus spp.), matériel végétal avec racines notamment le matériel de pépinière; bois avec écorce.

Remarque : bois sans écore est sujet aux exigences du D-02-12.

1.5 Produits exemptés

Produits d'aulne manufacturés, semences, boutures sans racines.

1.6 Territoires visés

Veuillez vous référer à l'Appendice 1.

2.0 Exigences particulières

2.1 Interdictions

L'importation de matériel végétal avec racines d'Alnus spp. ou de bois avec écorce d'Alnus spp., à partir des territoires visés.

Remarque : Le matériel végétal avec racines provenant de pays non visés par la directive doit être approuvé avant d'être importé. Une évaluation des risques phytosanitaires peut être nécessaire pour évaluer le risque que posent d'autres organismes nuisibles.

2.2 Exigences en matière d'inspection

Tous les produits d'aulne (Alnus spp.) visés par la présente directive seront immédiatement refusés d'entrée au Canada et seront détruits ou retournés au point d'origine aux frais de l'importateur. Les semences d'aulne et les boutures sans racines doivent être exemptes de terre, de débris végétaux et d'organismes justiciables de quarantaine. Voir la remarque à la section 2.1.

3.0 Annexe

Annexe 1: Zones géographiques où le Phytophtora pathogénique à l`aulne est réglementé.

Annexe 1

Zones géographiques où le Phytophtora pathogénique à l'aulne est réglementé

Date de modification :