Avis à l'industrie – Nouvelles exigences relatives au déplacement des cerises de l'Ontario, dans le but d'empêcher la propagation de phytoravageurs

Le 23 mai 2017 – Ottawa – À compter du 1er juin 2017, il sera interdit d'expédier aux États-Unis et en Colombie-Britannique des cerises fraîches cultivées en Ontario. De plus, ces cerises devront être certifiées exemptes de la mouche européenne des cerises (Rhagoletis cerasi) avant de pouvoir être transportées dans d'autres provinces du Canada. La mouche européenne des cerises est un phytoravageur nuisible qui peut avoir des effets dévastateurs sur les cultures de cerises. Ces restrictions ont pour but d'empêcher la propagation de ce ravageur à l'extérieur de l'Ontario.

Les restrictions concernant le déplacement s'appliqueront aux cerises fraîches produites en Ontario, entre autres, les cerises douces, les cerises acides, les cerises mahaleb et les cerises noires. Les restrictions ne s'appliquent pas aux cerises transformées ni au matériel de pépinière.

Les cerises fraîches de l'Ontario ne pourront être expédiées en Colombie-Britannique. Les producteurs seront autorisés à expédier leurs cerises fraîches à d'autres provinces à condition que les envois soient accompagnés d'un certificat de circulation de l'ACIA dans lequel il est certifié que le chargement est exempt de mouche des cerises. Les envois qui ne sont pas accompagnés d'un certificat de circulation ou qui sont infestés par la mouche des cerises seront retournés en Ontario ou détruits.

La directive restera en vigueur pendant une période indéterminée afin de prévenir le transport et la propagation de la mouche européenne des cerises au Canada et aux États-Unis.

Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web sur la mouche européenne des cerises.

Apprenez-en davantage sur les nouvelles Exigences phytosanitaires visant à prévenir la propagation de Rhagoletis cerasi L. (mouche européenne des cerises) au Canada ou communiquez avec le bureau de l'ACIA de votre région.

Date de modification :