Trogoderma granarium (Trogoderme) - Fiche de renseignements

Le trogoderme est un ravageur de grains et de produits céréaliers entreposés des plus destructeurs. C'est pour cette raison qu'il s'agit d'un ravageur réglementé justiciable de quarantaine dans de nombreux pays, y compris le Canada.

Toutes les importations doivent être inspectées lorsqu'elles arrivent au Canada. Tout envoi infesté de ravageurs est détruit ou retourné à son point d'origine. Si un importateur souhaite exporter du riz aux États-Unis à partir du Canada, il est recommandé qu’il dispose d’un certificat phytosanitaire du pays d'origine stipulant que l’envoi est exempt du trogoderme. Cela concerne les importations de riz provenant de pays où la présence du trogoderme est confirmée.

À l'heure actuelle, le trogoderme n'est pas établi au Canada. Cependant, si c'était le cas, sa présence aurait des effets très néfastes sur les industries des céréales et des oléagineux, dont la valeur s'élève à des milliards de dollars.

Le trogoderme résiste à la plupart des insecticides. La larve est vorace; elle dévore les grains, les produits céréaliers et les semences. Elle détruit des produits de valeur en se nourrissant de grains et de semences, ne laissant souvent que l'enveloppe. La larve contamine les produits en y laissant sa dépouille tégumentaire (enveloppe de larve sèche) ainsi que des excréments et de l'urine. Une infestation diminue la qualité du produit et influe sur la possibilité d'exportation.

Carte de crédit de phytoravageur- Trogoderme PDF (1.1 mo)

Distribution

Le trogoderme provient de l'Inde, mais s'est établi dans de nombreux pays tropicaux et subtropicaux. Sa présence a également été signalée dans beaucoup de pays d'Afrique et d'Asie ainsi que dans certaines parties de l'Europe et de l'Amérique du Sud. En Amérique du Nord, on a détecté la présence du trogoderme dans quelques États américains, mais le ravageur a ensuite été éradiqué. Même si le trogoderme ne s'est pas établi au Canada, plusieurs spécimens de cette espèce ont été interceptés aux frontières canadiennes dans des produits importés.

Propagation

Le trogoderme adulte a des ailes, mais rien n'indique qu'il vole. Il se propage surtout lors du transport de produits infestés tels que des céréales, des grains ou des semences ensachés. Les larves se nourrissent de produits végétaux séchés qui sont entreposés (comme du riz) ou de produits animaux (comme des restes d'animaux séchés), mais préfèrent les grains et les produits céréaliers.

On sait que les adultes et les larves cherchent des fissures et des crevasses dans des sacs/poches de jute, des caisses, des wagons, des cales de navire et des camions où ils peuvent rester cachés pendant des années. Le commerce et les déplacements à l'échelle internationale ont considérablement contribué à la propagation de ce ravageur.

Cycle de vie

La longévité d'un trogoderme adulte est de cinq à dix jours. En général, le développement des larves dure entre quatre et six semaines, mais peut prendre jusqu'à sept ans dans de mauvaises conditions. Dans des conditions optimales, le trogoderme pond entre 50 et 100 œufs par année, ce qui peut créer jusqu'à dix générations de trogodermes en une année.

Adulte

Un trogoderme adulte mesure entre 1,6 mm et 3 mm de long et entre 0,9 mm et 1,7 mm de large. Il est également couvert de poils. Le mâle est brun ou noir, et ses ailes ont des marques indistinctes brun rougeâtre. La femelle est plus pâle et légèrement plus large que le mâle.

Larve

Lorsqu'elle éclot, la larve de trogoderme mesure entre 1,6 mm et 1,88 mm de long. Elle est de couleur blanc jaunâtre, et des poils bruns couvrent sa tête et son corps. En vieillissant, la larve change de couleur; elle devient dorée ou brun rougeâtre et de plus en plus poilue.

Risques pour la santé

Les dépouilles des larves de trogoderme peuvent causer une irritation de la peau chez les personnes qui manipulent des grains gravement infestés. Dans de rares cas, si des dépouilles de larve sont ingérées, les poils barbelés de la larve peuvent présenter un grave danger pour la santé et causer une irritation gastro-intestinale.

Date de modification :