Ériochloé velue – Eriochloa villosa

Semence de mauvaises herbe - Ériochloé velue (Eriochloa villosa)

L'ériochloé velue est une plante envahissante qui fait concurrence aux cultures, surtout celles du maïs et du soja, et en réduit la production. Elle est bien établie dans le Centre-Ouest des États-Unis, où elle est source de préoccupation économique pour les producteurs de maïs et de soja. Elle est plus difficile à éliminer que d'autres graminées annuelles, et des applications ciblées d'herbicide pourraient s'imposer.

Où trouve-t-on cette espèce?

À ce jour, au Canada, on l'a découverte à différents endroits au Québec. L'ériochloé velue est originaire de l'Asie, et a été introduite aux États-Unis vers les années 1950. Elle pousse dans les champs cultivés, les pâturages et les zones perturbées le long des clôtures, des fossés et des routes.

À quoi ressemble-t-elle?

Pour un observateur non averti, cette plante envahissante ressemble beaucoup à d'autres graminées indigènes au Canada. L'ériochloé velue tire son nom des poils qui la couvrent en bonne partie. Cette graminée annuelle fait de 30 à 200 cm de hauteur, et ses feuilles vert foncé densément velues ont la texture du velours. Un seul côté du limbe est généralement froissé, et les branches ne fleurissent que d'un côté.

Comment se propage-t-elle?

Les graines de l'ériochloé velue sont habituellement répandues par l'équipement agricole. On les trouve aussi mélangées aux semences et aux grains de maïs, de soja et d'autres céréales comme le millet et le sorgho.

Lois

L'ériochloé velue est règlementé comme étant des organismes nuisibles en vertu de la Loi sur la protection des végétaux. Il figure aussi à la liste des graines de mauvaises herbes nuisibles interdites de l'Arrêté de 2016 sur les graines de mauvaises herbes, qui s'inscrit dans la Loi sur les semences. L'importation et la circulation sur le territoire canadien de plantes réglementés et de leurs parties servant à la multiplication sont interdites.

Que pouvez-vous faire?

  • Utilisez des grains, du foin et de la paille propres.
  • Utilisez des semences propres, de haute qualité et si possible certifiées.
  • Assurez-vous que la machinerie, les véhicules et les outils sont exempts de terre et de matériel végétal avant de les déplacer d'un endroit à l'autre.
  • Communiquez avec votre bureau local de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) si vous croyez avoir aperçu cette plante envahissante. L'ACIA fera un suivi et déterminera si d'autres mesures s'imposent.

Pour en savoir plus, consultez la page www.inspection.gc.ca/envahissantes.

Inflorescence de l'ériochloé velue
Inflorescence de l'ériochloé velue
Anna Gardner, Université de l'Iowa, 2000
Bordure d'un champ de maïs infestée par l'ériochloé velue
Bordure d'un champ de maïs infestée par l'ériochloé velue
Branche de l'inflorescence de l'ériochloé velue
Branche de l'inflorescence de l'ériochloé velue
Romain Néron, Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec
Date de modification :