Séneçon du Cap – Senecio inaequidens et Séneçon de Madagascar – Senecio madagascariensis

Semence de mauvaises herbe - Séneçon du Cap (Senecio inaequidens)

Le séneçon de Madagascar et le séneçon du Cap sont des plantes envahissantes qui réduisent la biodiversité. Leur ingestion peut endommager le foie des humains et du bétail. Ils arrivent à déloger des végétaux indigènes, dont des graminées et d'autres plantes de faible taille. Le séneçon du Cap peut envahir des milieux naturels ouverts comme des dunes.

Où trouve-t-on ces espèces?

Indigènes dans le sud de l'Afrique, le séneçon de Madagascar et le séneçon du Cap n'ont pas été découverts au Canada. Le séneçon de Madagascar a été introduit en Argentine, en Australie, en Colombie, au Japon, au Kenya, à Maurice, en Réunion et à Hawaï (États-Unis), et cause d'importants problèmes en Australie et à Hawaï. Le séneçon du Cap a été découvert dans de nombreux pays européens et à Taïwan.

À quoi ressemblent-elles?

Le séneçon de Madagascar et le séneçon du Cap sont des herbacées vivaces de courte pérennité. Leurs plants atteignent de 60 à 100 cm de hauteur, et produisent de 2 à 200 petites fleurs jaune or qui ressemblent à la marguerite. Ils portent des feuilles longues et étroites.

Comment se propagent-elles?

Les longs poils des plants permettent à leurs graines de se coller aux oiseaux et aux animaux. Ces graines sont principalement dispersées par le vent, mais peuvent aussi se propager au gré des déplacements des sols, des véhicules routiers et ferroviaires, des matériaux de construction, du foin, des grains, des plantes ornementales, du bétail et de la laine. Les vêtements et les effets personnels contaminés peuvent servir de point d'entrée au Canada, car les gens se déplacent fréquemment entre le Canada et les habitats courants de ces plantes.

Lois

Le séneçon de Madagascar et le séneçon du Cap sont réglementés comme étant des organismes nuisibles en vertu de la Loi sur la protection des végétaux. Ces espèces figurent aussi à la liste des mauvaises herbes nuisibles interdites de l'Arrêté de 2016 sur les graines de mauvaises herbes, qui s'inscrit dans la Loi sur les semences. L'importation et la circulation sur le territoire canadien de plantes réglementés et de leurs parties servant à la multiplication sont interdites.

Que pouvez-vous faire?

  • Laissez les éléments naturels dans leur habitat naturel.
  • Utilisez des semences propres, de haute qualité et si possible certifiées.
  • Évitez de transporter des graines et du matériel végétal sur vos vêtements, vos chaussures, votre matériel de camping et vos véhicules.
  • Communiquez avec votre bureau local de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) si vous croyez avoir aperçu cette plante envahissante. L'ACIA fera un suivi et déterminera si d'autres mesures s'imposent.

Pour en savoir plus, consultez la page www.inspection.gc.ca/envahissantes.

Plants de séneçon du Cap
Plants de séneçon du Cap
Pieter Pelser, Fondation nationale des sciences
Pâturage envahi par le séneçon de Madagascar
Pâturage envahi par le séneçon de Madagascar
Forest et Kim Starr
Fleurs du séneçon du Cap
Fleurs du séneçon du Cap
Kristian Peters
Date de modification :