PI-009 : Inspection des tubercules de pommes de terre de semence
Annexe 12 : Défauts non comptabilisables

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Hypertrophie des lenticelles

Ce désordre est causé principalement par une humidité excessive avant la récolte. Normalement, les lenticelles des tubercules ne sont pas perceptibles à l'oeil nu, mais dans des conditions de forte humidité, elles se soulèvent d'environ 1,6 mm (1/16 po) pour former de nombreuses excroissances blanchâtres sur la surface de la pomme de terre. Si les tubercules sont gardés dans une atmosphère humide, les excroissances demeurent blanchâtres, mais, lorsque les pommes de terre sèchent, elles prennent la couleur de la peau et s'ouvrent légèrement en creux, créant ainsi autant de voies d'accès à des microorganismes, notamment aux bactéries de la pourriture molle.

On ne comptabilise pas l'hypertrophie des lenticelles chez la pomme de terre de semence, sauf en présence d'autres organismes pathogènes.

86 | Hypertrophie des lenticelles
86 | Hypertrophie des lenticelless. Description ci-dessous.
Description du 86

Cette image de pomme terre démontre un exemple de lenticelles élargies. La pomme de terre comporte une pelure jaune pâle et brun clair. Elle est couverte entièrement d’une multitude de taches brunes que l’on désigne comme étant les lenticelles élargies.

87 | Chair cicatrisée
87 | Chair cicatrisée. Description ci-dessous.
Description du 87

Cette image de pomme terre démontre un exemple de chair cicatrisée. La pomme de terre comporte une pelure blanche floconneuse écaillée qui couvre entièrement la pomme de terre. La peau cicatrisée sous les flocons, maintenant exposée en raison de l’écaillement, est d’un brun crémeux.

Chair cicatrisée

Il arrive qu'on récolte les pommes de terre sans avoir laissé le temps à la peau de mûrir, ce qui l'expose à des dommages. Avec le temps, les dommages se cicatrisent et une seconde peau se forme. Ce qui est parfois appelé « chair cicatrisée ».

Les pommes de terre touchées présentent des zones d'un brun plus foncé ou plus pâle que la couleur normale de la peau. Ces zones peuvent altérer sensiblement ou gravement l'aspect de la pomme de terre. Ce genre d'altération de la couleur n'affecte en général que la peau sans nuire à la chair ou à la viabilité des yeux des tubercules de pomme de terre de semence.

Échaudure

Ce défaut résulte généralement d'une déshydratation rapide des pommes de terre aux endroits pelés et de l'oxydation des tubercules immatures. Il est fréquent que les tissus exposés par la peau et non cicatrisé s'échaudent et deviennent foncés. Les tubercules atteints tournent plus facilement au vert ou au jaune et peuvent se ratatiner fortement. Souvent la pourriture se développe sans qu'aucun changement à la surface ne survienne. Dans bien des cas, la zone touchée se renfonce et par la suite se développe en pourriture aqueuse.

L'échaudure seule n'est pas comptabilisée, mais, le cas échéant, les pommes de terre atteintes peuvent être comptabilisées à l'égard de la tolérance applicable à la pourriture molle, ou à la pourriture sèche, ou parmi les pommes de terre non fermes.

88 | Échaudure
88 | Échaudure. Description ci-dessous.
Description du 88

Cette image de pomme terre démontre un exemple d’échaudure. La pomme de terre comporte une pelure jaune et l’échaudure apparaît à différents endroits sur sa surface. L’échaudure sur cette pomme de terre prend la forme de plusieurs taches brun foncé qui couvre 50 % de la partie visible du tubercule.

89 | Échaudure
89 | Échaudure. Description ci-dessous.
Description du 89

Cette image de pomme terre démontre un exemple d’échaudure. La pomme de terre, dont la majorité de l’échaudure occupe le côté droit, comporte une pelure jaune et brun pâle. L’échaudure sur cette pomme de terre prend la forme de plusieurs taches brun foncé de taille moyenne. Il y a trois taches plus grandes qui sont visibles sur le côté de la pomme de terre, chacune occupant 5 % ou moins de la surface du côté visible.

Coeur creux

Le coeur creux est un défaut dû à une croissance trop rapide ou trop irrégulière. Il survient souvent durant une saison humide, chez les pommes de terre cultivées en sol très riche ou abondamment irrigué. Le coeur creux se présente sous la forme de cavités de dimensions variables, plus ou moins irrégulières, le plus souvent tapissées de tissu nécrosé allant du brun pâle au brun. Ce défaut est surtout fréquent chez les gros tubercules difformes à peau rugueuse, mais ne leur est pas exclusif. Pour établir l'importance du dommage, on doit couper la pomme de terre sur le long, parallèlement au côté plat; autrement, le coeur creux peut passer inaperçu.

Le coeur creux peut être associé à d'autres malformations des tubercules; aussi faut-il les trier convenablement. Lorsque les tubercules paraissent normaux et sains et qu'ils ne présentent aucun signe de détérioration, le coeur creux n'est pas comptabilisé. Toutefois, lorsque le coeur creux est associé à de la décomposition, il doit être marqué dans la catégorie appropriée.

90 | Coeur creux
90 | Coeur creux. Description ci-dessous.
Description du 90

Cette image de pomme terre démontre un exemple de coeur creux. Une pomme de terre rouge a été coupée en deux afin de démontrer un trou qui s’est formé à l’intérieur de la pomme de terre de façon symétrique sur chacune des moitiés. Le trou creux sur cette image, dont la couleur est brun clair, est de forme irrégulière avec des bordures dentelées. Le trou occupe 10 % de la surface coupée sur chaque moitié de la pomme de terre.

91 | Coeur creux
91 | Coeur creux. Description ci-dessous.
Description du 91

Cette image de pomme terre démontre un exemple de coeur creux. Une pomme de terre rouge a été coupée en deux afin de démontrer un trou qui s’est formé à l’intérieur de la pomme de terre de manière symétrique sur chacune des moitiés. Le trou, dont la couleur est brun clair, prend la forme d’une petite fente qui laisse une ouverture légèrement béante. Il occupe moins de 5 % de la surface coupée sur chaque moitié de la pomme de terre.

Gale argentée

La gale argentée, causée par l'Helminthosporium solani, est caractérisée par la couleur grisâtre de la peau et par son aspect lisse comme du cuir. Elle est plus apparente à cause de son éclat argenté lorsque les tubercules sont mouillés. Cet éclat argenté est causé par un champignon qui s'introduit dans les tubercules par les lenticelles et l'épiderme. Après un séjour prolongé en entrepôt, dans des conditions chaudes et humides, les pommes de terre paraissent maculées ou fuligineuses. La maladie peut se répandre en entrepôt, surtout quand les températures et l'humidité sont élevées.

La gale argentée seule n'est pas comptabilisée, mais elle est comptabilisable à l'égard de la tolérance applicable aux dommages lorsque le défaut altère gravement le pouvoir germinatif de la pomme de terre en raison d'une peau très ridée, ratatinée ou trouée. Lorsque le défaut couvre plus de 10 % de la surface de la pomme de terre et que la chair sous-jacente est très sèche ou liégeuse, comptabiliser ce défaut par rapport  à la tolérance applicable à la pourriture sèche.

92 | Gale argentée
92 | Gale argentée. Description ci-dessous.
Description du 92

Cette image de deux pommes de terre démontre un exemple de gale argentée. Les deux pommes de terre comportent une pelure jaune pâle avec des parcelles brun clair. Elles sont caractérisées comme ayant la gale argentée en raison de leur aspect gris, lisse, humide et de cuir.

Insectes

Comptabiliser la présence de toute larve ou insecte  vivants. Indiquer si les insectes étaient vivants ou morts au moment où ils ont été découverts.

Date de modification :