PI-009 : Inspection des tubercules de pommes de terre de semence
Annexe 6

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

6a : Rhizoctonie

Agents responsables :

La Rhizoctonia solanispan (rhizoctone brun) est un champignon commun, transmis par la terre et les semences. Il survit sous forme de structures dormantes noires appelées sclérotes. Dans le sol, le champignon peut aussi survivre sous forme de mycélium sur des débris organiques. L'infection commence quand les sclérotes se trouvant dans le sol ou sur les tubercules de semence germent et produisent du mycélium qui colonise les tiges et les racines près du tubercule de semence. Le champignon pénètre les tubercules entreposés par les lenticelles, les yeux et la peau. Il n'infecte pas le tubercule en profondeur. Lorsque le champignon croît à la surface du tubercule, il peut se propager à d'autres tubercules entreposés. La récolte tardive des tubercules et leur entreposage en conditions fraîches favorisent le développement de la maladie. Avant et après la récolte, le champignon forme à la surface des tubercules les sclérotes noirs caractéristiques de la maladie. Le fait de planter des pommes de terre de semence infestées de sclérotes accroît la quantité d'innoculum de Rhizoctonia introduit dans le sol; ces champignons peuvent survivre pendant plus de huit années dans le sol.

Symptômes touchant le tubercule :

La rhizoctonie peut être identifiée par la présence de corps durs, noirs ou brun foncé, appelés sclérotes. Les sclérotes adhèrent fortement à la surface des tubercules, mais ne pénètrent pas la peau. Les sclérotes font penser à de la terre qui ne part pas au lavage. La taille des sclérotes peut aller de simples points à de larges masses mesurant jusqu'à 2,5 cm de diamètre. Lorsque les tubercules de semence sont infectés, leurs germes peuvent présenter des lésions brunes.

27 | La taille des sclérotes varie de 0,1 à 2,5 cm
27 | La taille des sclérotes varie de 0,1 à 2,5 cm. Description ci-dessous.
Description du 27

Cette image démontre des sclérotes sur une pomme de terre à chair jaune, un symptôme de la rhizoctonie, d’une longueur de 0,1 à 2,5 cm. Les sclérotes se présentent sous une substance dure noire ou brun foncé qui couvre les trois quarts de la surface visible de la pomme de terre ainsi que l’espace entre les crevasses.

28 | « La terre qui ne part pas au lavage »
28 | « La terre qui ne part pas au lavage ». Description ci-dessous.
Description du 28

Cette image présente un gros plan de la « saleté qui ne part pas au lavage », c’est-à-dire les sclérotes. La substance noire/brun foncé semble rugueuse et dure sur la surface de la pomme de terre à chair jaune. Le sclérote comporte de petites taches blanches sur sa surface et semble être fermement fixé à la pomme de terre.

29 | Filaments fongiques entourant une lésion
29 | Filaments fongiques entourant une lésion. Description ci-dessous,
Description du 29

Cette image présente des filaments fongiques (mycéliums) entourant une lésion sur une pomme de terre jaune à chair jaune. La lésion, qui s’étend profondément dans la pomme de terre, a été grossie sur l’image de manière à ce qu’elle paraisse mesurer un pouce de large. Dans la zone entourant la lésion, il y a des taches sèches blanches qui semblent élevées par rapport au reste de la surface visible de la pomme de terre.

30 | Les sclérotes peuvent être enlevés de la surface des tubercules
30 | Les sclérotes peuvent être enlevés de la surface des tubercules. Description ci-dessous.
Description du 30

Cette image représente les sclérotes qui peuvent être prélevés de la surface du tubercule. L’image présente un gros plan des sclérotes dont l’aspect est celui d’une gale floconneuse brune qui pourrait être retirée de la surface de la pomme de terre à chair jaune sèche.

6b : Rhizoctonie - Comptabilisation

Comptabilisation :

On évalue la gravité de la rhizoctonie comme on le fait pour la gale, et la rhizoctonie est comptabilisée séparément (s'il n'y a pas de gale dans l'échantillon) ou en combinaison avec la gale, si cette dernière est aussi présente chez les tubercules inspectés. Voir les tolérances en vigueur dans la partie II du Règlement sur les semences. Pour estimer le pourcentage d'atteinte du tubercule, on peut diviser la surface du tubercule en trois secteurs de dimensions différentes dans lesquels chaque moitié de tubercule représente 50 % de la surface (31). On examine les deux côtés du tubercule (32) et la gravité de la maladie est évaluée par rapport à la surface qui serait occupée par les sclérotes si ceux-ci étaient réunis dans un même secteur. On trouve ci-dessous des exemples de traces de maladie jusqu'à une atteinte sévère (33).

31 | Proportions d'atteinte
31 | Proportions d'atteinte. Description ci-dessous.
Description du 31

Cette image démontre les pourcentages de surface qu’un défaut peut couvrir. On a superposé, en blanc, la valeur « 50 % » sur le premier tubercule afin de démontrer que le côté visible entier du tubercule représente 50 % de la surface totale.

Le second tubercule est divisé avec un marqueur noir afin de démontrer que ½ de la surface visible de la pomme de terre représente « 25 % », 1/3 ce qui signifie « 12,5 % », 1/8 et représente « 6,25 % », 1/16 de la pomme de terre signifie « 3,13% » et 1/32 représente « 1,57% ».Chaque zone marquée du tubercule comporte le pourcentage correspondant qu’on a marqué dessus.

Le troisième tubercule est marqué de façon similaire au second tubercule, mais ne comporte pas les pourcentages.

Gravité de la maladie et Pourcentage d'atteinte
Gravité de la
maladie
Pourcentage
d'atteinte
Trace 0% - 1%
Légère >1% - 5%
Modérée >5% - 10%
Sévère >10%
32 | Tubercules vus des deux côtés
32 | Tubercules vus des deux côtés. Description ci-dessous.
Description du photo 32

Cette image est divisée en deux parties : La première partie comporte deux images du même tubercule, une image pour chaque façade de la pomme de terre. La pomme de terre de la première partie est une pomme de terre à pelure jaune qui ne présente pas de sclérotes sur le premier côté, mais dont le deuxième côté en contient quelques-uns sur une petite surface. La deuxième partie de l’image démontre deux illustrations de la même pomme de terre, qui comporte très peu de sclérotes sur le premier côté, mais dont le deuxième côté en contient plus qui couvrent environ 50 % de sa façade.

33 | Spectre de la rhizoctonie, de « trace » à « sévère »
33 | Spectre de la rhizoctonie, de « trace » à « sévère ». Description ci-dessous.
Description du photo 33

Cette image démontre les degrés de la surface couverte par des sclérotes, de négligeable à sévère. Six tubercules sont présentés sur une image pour chaque côté de manière à montrer que leur degré de la surface couverte est : négligeable avec 1 % ou moins de la surface couverte par la rhizoctonie, léger avec >1% - 5% de la surface couverte par la rhizoctonie, léger supérieur avec 5 % de rhizoctonie, modéré avec >5 % - 10 % de la surface couverte par la rhizoctonie, modéré supérieur avec 10 % la surface couverte par la rhizoctonie et sévère avec plus de 10 % de la surface couverte par la rhizoctonie.

Date de modification :