Semence de mauvaises herbe : Aegilops cylindrica (Égilope cylindrique)

Plante envahissante - Égilope cylindrique (Aegilops cylindrica)

Famille

Poaceae

Nom commun

Égilope cylindrique

Réglementation

Mauvaise herbe nuisible interdite, catégorie 1 de l'Arrêté de 2016 sur les graines de mauvaises herbes de la Loi sur les semences. Toutes les semences canadiennes et importées doivent être exemptes de mauvaises herbes nuisibles interdites.

Figure sur la Liste des parasites réglementés par le Canada, établie en vertu de la Loi sur la protection des végétaux.

Répartition

Répartition au Canada : Des populations restreintes font l'objet d'un contrôle officiel.

Répartition mondiale : Indigène de l'Europe du Sud-Est et de l'Asie occidentale. Introduite et répandue aux États-Unis, en particulier dans les états de l'ouest (CFIA, 2012Note de bas de page 1).

Durée du cycle vital

Annuelle d'hiver

Type de graine ou de fruit

L'unité disséminée est un épillet qui est encastré dans un segment de rachis. Chaque segment renferme en moyenne deux graines viables (Donald et Ogg, 1991Note de bas de page 2).

Caractéristiques d'identification

Dimensions

  • Longueur d'un segment d'épillet : 8,0 à 10,0 mm
  • Largeur d'un segment d'épillet : 2,0 à 3,0 mm

Forme

  • Segment d'épillet cylindrique avec des extrémités plates

Texture de la surface

  • La surface d'un segment d'épillet est lisse et ornée de côtes longitudinales, et est parfois recouverte de courts poils clairsemés

Couleur

  • Le segment d'épillet immature est vert alors que celui mature est jaune doré; certains segments peuvent être teintés de violet

Autres structures

  • Les épillets sont encastrés dans un segment de rachis qui flotte bien dans l'eau
  • Les segments d'épillets inférieurs peuvent avoir une arête qui mesure de 3,0 à 9,0 mm de longueur; les épillets supérieurs ont souvent des arêtes plus longues

Habitat et cultures associées

Champs cultivés, pâturages et zones perturbées le long des clôtures, des fossés et des chemins. Mauvaise herbe majeure dans le blé d'hiver (CFIA, 2012Note de bas de page 1).

Renseignements généraux

L'égilope cylindrique a sans doute été introduit en Amérique du Nord à la fin du 19e siècle dans du blé contaminé (Donald et Ogg, 1991Note de bas de page 2). Il s'est établi et s'est propagé dans les régions productrices de blé d'hiver dans l'Ouest et le Centre des États-Unis (CABI, 2016Note de bas de page 3). Il est génétiquement apparenté au blé et peut s'hybrider naturellement dans les champs de blé ou à proximité (CABI, 2016Note de bas de page 3).

Les plantes d'égilope cylindrique peuvent produire plus de 3000 graines par individu (CABI, 2016Note de bas de page 3). La tige se brise en segments d'épillets à la récolte, et la semence encastrée dans ces segments demeure viable plusieurs années (CABI, 2016Note de bas de page 3). Comme les épillets sont de dimensions et de forme semblables à ceux du blé d'hiver, ils sont difficiles à séparer du blé récolté et ils peuvent causer des pertes de rendement de 25 à 29 % au champ (Hubbard et al., 1997Note de bas de page 4).

Espèce semblable

Herbe queue-de-rat (Rottboellia cochinchinensis)

  • Les segments d’épillets cylindriques de l’herbe queue-de-rat ressemblent à ceux de l'égilope cylindrique, mais ils sont plus courts et plus larges, ils sont glabres et n’ont pas d'arête.

Photos

Égilope cylindrique (Aegilops cylindrica) épillets et caryopse
Égilope cylindrique (Aegilops cylindrica) épillets
Égilope cylindrique (Aegilops cylindrica) caryopse
Égilope cylindrique (Aegilops cylindrica) épillet
Égilope cylindrique (Aegilops cylindrica) épillets, fleuron et caryopse

Espèce semblable

Espèce semblable : Herbe queue-de-rat (Rottboellia cochinchinensis) épillet encastré dans un article du rachis et une caryopse
Espèce semblable : Herbe queue-de-rat (Rottboellia cochinchinensis) caryopse
Date de modification :