Semence de mauvaises herbe : Bromus tectorum (Brome des toits)

Famille

Poaceae

Nom commun

Brome des toits

Réglementation

Mauvaise herbe nuisible secondaire, catégorie 3 de l'Arrêté de 2016 sur les graines de mauvaises herbes de la Loi sur les semences.

Répartition

Répartition au Canada : L'espèce est présente en Alb., en C.-B., au Man., au N.-B., en N.-É., aux T.N.-O., en Ont., au Qc, en Sask. et au Yn (Brouillet et al., 2016Note de bas de page 1).

Répartition mondiale : Plante indigène d'Afrique du Nord et d'Eurasie tempérée; largement répandue du Portugal jusqu'en Chine (USDA-ARS, 2016Note de bas de page 2). Introduite au Groenland, en Islande, au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud (Upadhyaya et al., 1986Note de bas de page 3; USDA-ARS, 2016Note de bas de page 2). Largement répandue en Amérique du Nord et parfois utilisée comme fourrage au printemps et à l'automne (Whitson et al., 1992Note de bas de page 4; Barkworth et al., 2007Note de bas de page 5; Beck, 2009Note de bas de page 6).

Durée du cycle vital

Annuelle ou annuelle d'hiver

Type de graine ou de fruit

Fleuron

Caractéristiques d'identification

Dimensions

  • Longueur du fleuron : 9,0 - 12,0 mm
  • Largeur du fleuron : 1,0 - 2,0 mm
  • Longueur de l'arête : 10,0 - 18,0 mm

Forme

  • Fleuron longuement elliptique, à sommet évasé

Texture de la surface

  • Lemme et paléole à texture de papier, lisses ou pubescentes, à marge hyaline.

Couleur

  • Fleurons jaune paille, parfois lavé d'une coloration violacée

Autres structures

  • Dents de la paléole longues de plus de 1,0 mm.
  • Fleuron courbé en direction opposée à la paléole.
  • Caryopse habituellement violet foncé, parfois brun rougeâtre.

Habitat et cultures associées

Zones sèches, dunes de sable, champs cultivés, pâturages, terres de parcours, bords des voies ferrées et des chemins et terrains perturbés (Darbyshire, 2003Note de bas de page 7; Barkworth et al., 2007Note de bas de page 5). Mauvaise herbe présente dans les cultures de céréales d'hiver, de luzerne et de graminées, dans les vergers et les vignobles, les pâturages et les prairies (Morrow et Stahlman, 1984Note de bas de page 8; Upadhyaya et al., 1986Note de bas de page 3; CABI, 2016Note de bas de page 9).

Dans l'ouest de l'Amérique du Nord, elle est une plante dominante qui couvre de vastes superficies des prairies à armoises et à graminées mixtes (Ogle et al., 2003Note de bas de page 10; Barkworth et al., 2007Note de bas de page 5; Beck, 2009Note de bas de page 6). Pousse courrament dans les sols secs, généralement alcalins, sableux à loameux (Peeper, 1984Note de bas de page 11).

Renseignements généraux

Le brome des toits a été accidentellement introduit dans l'ouest de l'Amérique du Nord dans des cultures de céréales contaminées vers la fin du 19e siècle et il a été semé délibérément dans certains pâturages, à partir desquels il s'est rapidement propagé (Mack, 1981Note de bas de page 12). Il est aujourd'hui considéré comme la graminée annuelle envahissante la plus répandue et la plus dommageable dans les prairies de l'ouest et du Midwest (Finnerty et Klingman, 1962Note de bas de page 13; Rinella et al., 2013Note de bas de page 14).

L'espèce est à la fois considérée comme une mauvaise herbe problématique et comme une plante fourragère importante; elle sert encore de plante fourragère au début du printemps dans les régions intermontagnardes et du nord-ouest du Pacifique (Upadhyaya et al., 1986Note de bas de page 3; Barkworth et al., 2007Note de bas de page 5). Sa production de graines est abondante, et elle contamine fréquemment les semences (Whitson et al. 1992Note de bas de page 4).

Espèce semblable

Brome stérile (Bromus sterilis)

  • Le fleuron du brome stérile ressemble à celui du brome des toits par sa forme allongée, par la longueur de son arête qui est aussi courbée en direction opposée à la paléole.
  • Chez le brome stérile, les dents de la paléole sont courtes, le caryopse est brun et il peut être aplati ou plié, et la lemme mesure 14,0 à 20,0 mm de longueur. Chez le brome des toits, les dents de la paléole sont longues, le caryopse est violet et plat, et la lemme mesure seulement 9,0 à 12,0 mm de longueur.

Photos

Figure 1 - Brome des toits (Bromus tectorum) fleurons et épillets
Brome des toits (Bromus tectorum) fleurons et épillets
Figure 2 - Brome des toits (Bromus tectorum) fleuron
Brome des toits (Bromus tectorum) fleuron
Figure 3 - Brome des toits (Bromus tectorum) les dents de la paléole
Brome des toits (Bromus tectorum) les dents de la paléole
Figure 4 - Brome des toits (Bromus tectorum) fleurons
Brome des toits (Bromus tectorum) fleurons

Espèce semblable

Figure 5 - Espèce semblable : Brome stérile (Bromus sterilis) fleurons
Espèce semblable : Brome stérile (Bromus sterilis) fleurons
Figure 6 - Espèce semblable : Brome stérile (Bromus sterilis) les dents de la paléole
Espèce semblable : Brome stérile (Bromus sterilis) les dents de la paléole
Date de modification :