Semence de mauvaises herbe : Inula britannica (Inule des fleuves)

Famille

Asteraceae

Nom commun

Inule des fleuves

Réglementation

Mauvaise herbe nuisible interdite, catégorie 1 de l'Arrêté de 2016 sur les graines de mauvaises herbes de la Loi sur les semences. Toutes les semences canadiennes et importées doivent être exemptes de mauvaises herbes nuisibles interdites.

Répartition

Répartition au Canada : L'espèce est présente en Ont. et au Qc (Brouillet et al., 2016Notes de bas de page 1).

Répartition mondiale : Plante indigène d'Europe et d'Asie tempérée. Introduite au Canada et aux États-Unis (NY, DC). Pourrait être une échappée de culture occasionnelle plutôt qu'être réellement établie en Amérique du Nord (eFloras, 2016Notes de bas de page 2).

Durée du cycle vital

Vivace

Type de graine ou de fruit

Akène

Caractéristiques d'identification

Dimensions

  • Longueur de l'akène : 1,0 - 1,5 mm
  • Largeur de l'akène : 0,2 - 0,5 mm
  • Longueur du pappus : 4,0 - 6,0 mm

Forme

  • Akène de forme oblongue aux extrémités aplaties

Texture de la surface

  • Surface de l'akène présentant plusieurs côtes longitudinales; rugueuse, couverte de fins poils blancs.

Couleur

  • Akène brun moyen

Autres structures

  • Soies du pappus munies de barbes et semblant persister sur l'akène.
  • Anneau de tissu blanc, mince mais caractéristique, à la base de l'akène.

Habitat et cultures associées

Milieux humides (p. ex., berges de cours d'eau, fossés, marais, boisés et prairies humides), pépinières, bords de chemin et terrains vagues (FNA, 1993+Notes de bas de page 3; CABI, 2016Notes de bas de page 4). Ses racines et ses rhizomes contaminent le système racinaire des hostas (CABI, 2016Notes de bas de page 4)

Renseignements généraux

L'inule des fleuves a été introduite au Canada et dans l'est des États-Unis, à plusieurs reprises depuis les années 1920, principalement par le commerce des plantes de pépinière. Les populations ne sont pas rustiques ou demeurent petites et confinées (Lehtonen et Schall, 2000Notes de bas de page 5).

Aux Pays-Bas, cette espèce est associée aux hostas et fait l'objet d'une vive campagne d'éradication depuis l'an 2000 (Lehtonen et Schall, 2000Notes de bas de page 5).

Espèce semblable

Séneçon vulgaire (Senecio vulgaris)

  • L'akène du séneçon vulgaire ressemble à celui de l'inule des fleuves par ses dimensions, sa forme oblongue et sa pubescence.
  • Les poils à la surface de l'akène sont courts et épais, alors qu'ils sont fins et plus longs chez l'inule des fleuves. Chez le séneçon vulgaire, la base de l'akène n'a pas d'anneau de tissu blanc.

Photos

Figure 1 - Inule des fleuves (Inula britannica) akène avec pappus
Inule des fleuves (Inula britannica) akène avec pappus
Figure 2- Inule des fleuves (Inula britannica) akène avec pappus
Inule des fleuves (Inula britannica) akène avec pappus
Figure 3 - Inule des fleuves (Inula britannica) les akènes immatures
Inule des fleuves (Inula britannica) les akènes immatures
Figure 4 - Inule des fleuves (Inula britannica) la base de l'akène
Inule des fleuves (Inula britannica) la base de l'akène

Espèce semblable

Figure 5 - Espèce semblable : Séneçon vulgaire (Senecio vulgaris) akène
Espèce semblable : Séneçon vulgaire (Senecio vulgaris) akène
Figure 6 - Espèce semblable : Séneçon vulgaire (Senecio vulgaris) akènes
Espèce semblable : Séneçon vulgaire (Senecio vulgaris) akènes
Date de modification :