Semence de mauvaises herbe : Taeniatherum caput-medusae (Tête-de-méduse)

Famille

Poaceae

Nom commun

Tête-de-méduse

Réglementation

Mauvaise herbe nuisible interdite, catégorie 1 de l'Arrêté de 2016 sur les graines de mauvaises herbes de la Loi sur les semences. Toutes les semences canadiennes et importées doivent être exemptes de mauvaises herbes nuisibles interdites.

Répartition

Répartition au Canada : L'espèce n'est pas présente au Canada (Brouillet et al., 2016Notes de bas de page 1).

Répartition mondiale : Plante indigène d'Afrique du Nord, d'Europe et de l'ouest et du centre de l'Asie. Introduite en Australie, au Chili et aux États-Unis (USDA-ARS, 2016Notes de bas de page 2). Aux États-Unis, elle est présente dans les États de l'ouest et occasionnellement dans certains sites de l'est du pays, où elle ne peut s'établir (Barkworth et al., 2007Notes de bas de page 3).

Durée du cycle vital

Annuelle

Type de graine ou de fruit

Fleuron

Caractéristiques d'identification

Dimensions

  • Longueur du fleuron : 7,0 - 10,0 mm
  • Largeur du fleuron : 1,75 mm
  • Longueur de l'arête : 30,0 - 110,0 mm (souvent brisée)

Forme

  • Fleuron allongé au sommet effilé

Texture de la surface

  • Surface dure, luisante, couverte de petites bosses, ornées de dents au sommet et sur les côtés.

Couleur

  • Fleuron de couleur paille à jaune, souvent avec une rayure foncée qui s’étend du milieu à la base de la lemme.

Autres structures

  • L'arête semble prolonger la lemme et est bordée de dents.
  • La lemme est courbée vers l'arrière.

Habitat et cultures associées

Parcours naturels, prairies, peuplements d'armoises, boisés, bords de chemin et terrains perturbés (CABI, 2016Notes de bas de page 4; Barkworth et al., 2007Notes de bas de page 3).

Renseignements généraux

La tête-de-méduse aurait été introduite aux États-Unis par des graines accrochées à la fourrure du bétail ou par des céréales contaminées (CABI, 2016Notes de bas de page 4).

L'espèce est compétitive et forme de denses peuplements dans les parcours naturels dont elle modifie l'écologie (CABI, 2016Notes de bas de page 4). Le brome des toits est associé à cette espèce (Bovey et al., 1960Notes de bas de page 5).

Espèce semblable

Brome à deux étamines (Bromus diandrus)

  • Le fleuron du brome à deux étamines ressemble à celui de la tête-de-méduse par sa forme allongée, sa texture rugueuse et son arête aplatie.
  • La lemme du brome à deux étamines a une texture de cuir et est plus longue que celle de la tête-de-méduse (écart allant jusqu'à 10,0 mm), alors la texture des lemmes de la tête de méduse est raide.
  • Chez le brome à deux étamines, le fleuron et le grain sont rougeâtres et la paléole est munie de dents minces, tandis que chez la tête de méduse, la lemme est jaune paille avec une strie foncée et la paléole a des dents épaisses.

Photos

Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleurons
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleurons
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleuron, vue du dessus
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleuron, vue du dessus
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleuron, la face de la paléole
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleuron, la face de la paléole
ête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleurons
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleurons
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleurons, vue du lemme
Tête-de-méduse (Taeniatherum caput-medusae) fleurons, vue du lemme

Espèce semblable

Brome à deux étamines (Bromus diandrus); fleurons
Espèce semblable : Brome à deux étamines (Bromus diandrus); fleurons
Brome à deux étamines (Bromus diandrus); fleuron
Espèce semblable : Brome à deux étamines (Bromus diandrus); fleuron
Date de modification :