Archivée - Un outil pour réduire les risques d'allergènes non déclarés dans les produits alimentaires

Cette page a été archivée

Cette page a été archivée en raison de l'entrée en vigueur du Règlement sur la salubrité des aliments au Canada. L'information archivée est fournie aux fins de référence, de recherche ou de tenue de dossiers. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada, et n'a pas été modifiée ni mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir l'information à jour, visitez la page Aliments.

Pour être sûrs que les aliments qu'ils achètent ne présentent aucun risque pour eux, les consommateurs qui souffrent d'allergies alimentaires comptent sur l'exactitude des renseignements sur les ingrédients qui sont donnés par les fabricants. Il faut donc que les fabricants mettent tout en œuvre pour éviter les situations ci-dessous qui peuvent avoir pour conséquence d'introduire dans un produit alimentaire des ingrédients allergènes non indiqués sur l'étiquette :

  • nettoyage insuffisant de l'équipement servant à la préparation des aliments, ce qui entraîne le transfert d'ingrédients potentiellement allergènes dans d'autres produits sur la chaîne de production;
  • la mauvaise utilisation des matières reconditionnées renfermant des ingrédients potentiellement allergènes;
  • un changement d'ingrédients (par substitution ou addition) dont on ne fait pas état sur l'étiquette;
  • produit conditionné dans le mauvais emballage ou dont on y a apposé l'étiquette d'un autre produit;
  • des erreurs ou des omissions dans les listes d'ingrédients déclarés sur l'étiquette (cette situation peut se produire lorsqu'un inventaire d'étiquettes périmées est conservé);
  • la présence d'ingrédients inconnus dans des matières premières ;
  • l'utilisation de noms usuels incorrects pour décrire des ingrédients (par exemple, l'appellation noix de mandelona pour les produits à base d'arachides à goût d'amande, etc.);
  • les exemptions d'étiquetage prévues par le Règlement sur les aliments et drogues.

Pour aider les transformateurs et les importateurs canadiens à rendre les produits alimentaires moins dangereux pour les personnes souffrant d'allergies alimentaires graves, et pour réduire la nécessité d'effectuer des rappels coûteux de produits, l'ACIA les encourage fortement à se renseigner sur les allergènes auprès de leurs fournisseurs et des fabricants.

La « Liste de contrôle des allergènes à l'usage des fournisseurs et des fabricants d'aliments » est donnée seulement à titre indicatif. Elle a été établie à partir des formules actuellement utilisées dans le secteur privé. Elle recense les allergènes les plus préoccupants connus comme pouvant causer des réactions mortelles. Chaque fabricant pourra y ajouter d'autres allergènes s'il le juge approprié.

L'information obtenue par les fabricants du secteur alimentaire peut être utilisée pour mener des analyses de risques et évaluer s'il est nécessaire de modifier l'étiquette, et éventuellement y ajouter une mention de mise en garde, comme par exemple « Peut contenir des arachides ». De telles mentions préventives sont volontaires et doivent figurer au bas de la liste des ingrédients. Elles doivent être véridiques et ne pas substituer l'application des bonnes pratiques de fabrication.

Liste de contrôle des allergènes a l'usage des fournisseurs et des fabricants d'aliments

La liste suggérée ci-après doit être utilisée à l'interne par les fabricants de produits alimentaires. Ne pas retourner les listes remplies à l'ACIA.


Formule originale espace Formule modifiée espace

Nom du produit : espace No d'UPC espace

Veuillez remplir le tableau ci-dessous pour chaque produit. La colonne I indique les allergènes qui peuvent se retrouver dans un produit à la suite d'une addition ou par contamination croisée. La colonne II indique les allergènes présents dans d'autres produits que vous fabriquez avec le même équipement mais à un moment différent. La colonne III indique les allergènes présents dans votre établissement.

Veuillez inscrire oui ou non dans chaque cellule du tableau et, s'il y a lieu, mentionnez le nom de l'ingrédient. Ne laissez pas de cellules vides.

Constituant Colonne I
Présent dans le produit
Colonne II
Présent dans
d'autres produits fabriqués sur la
même chaîne
Colonne III
Présent dans
le même
établissement de fabrication
L'arachide ou ses dérivés, p. ex. fragments, protéine, huile, beurre, farine d'arachide et noix de mandelonas (produit d'arachide à goût d'amande), etc. Les arachides peuvent porter également le nom de cacahouètes.
Les noix (amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes (avelines), noix de macadamia, pacanes (noix de pécan), pignons (pignes, pignoles), pistaches et noix ou leurs dérivés, p. ex. beurres et huiles, etc.
Les graines de sésame ou leurs dérivés, p. ex., pâte et huile, etc.
Le lait ou ses dérivés, p. ex. caséinate, lactosérum, poudre à yogurt, etc.
Les œufs ou leurs dérivés, p. ex., le jaune d'oeuf congelé, le blanc d'oeuf en poudre et les isolats de protéine d'oeuf, etc.
Le poisson ou ses dérivés, p. ex., protéine, huile et extraits de poisson, etc.
Les crustacés (y compris crabe, écrevisse, homard, crevette) et les mollusques (y compris escargots, clams (palourdes), moules, huîtres, coques et pétoncles) ou leurs dérivés, p. ex. extraits, etc.
Le soja ou ses dérivés, p. ex. huile, lécithine, tofu et isolats de protéine, etc.
Le blé, triticale ou leurs dérivés, p. ex., farine, amidons et sons, etc. Y compris les autres variétés de blé comme l’épeautre, le blé dur, le kamut, l’amidonnier, etc.

Moutarde ou ses dérivés, p. ex. graines de moutarde, farine de moutarde, moutarde moulue, moutarde préparée, etc.

De nouveaux règlements seront en vigueur le 4 août 2012 et incluront la moutarde

Sulfites, p. ex. le dioxyde de soufre et les métabisulfites de sodium, etc.
Autres (si considéré nécessaire)

Suivez-vous des méthodes spécifiques pour éviter la contamination croisée du produit avec des allergènes non présents dans le produit mais signalés dans les colonnes II et III? Oui Non

Veuillez joindre une étiquette de chaque produit fini à cette formule. Si un produit est modifié, pour quelque raison que ce soit, vous êtes tenu de mettre vos dossiers à jour, y compris l'étiquette et le cahier des spécifications, et nous aviser immédiatement.

Adresse du fournisseur : espace

Personne-ressource du fournisseur espace
Signature : espace Date : espace

Date de modification :