Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments (RCISA)

carte - Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments

Le Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments (RCISA) est une initiative fédérale qui permettra de mieux anticiper et détecter les urgences et les incidents liés à la salubrité des aliments ainsi que d'y répondre, en reliant et en coordonnant les autorités fédérales, provinciales et territoriales (FPT) au chapitre de la salubrité des aliments.

Le RCISA est dirigé par l'ACIA et mis en œuvre en collaboration avec :

  • l'Agence de la santé publique du Canada
  • Santé Canada
  • les partenaires provinciaux et territoriaux au chapitre de la salubrité des aliments

La vision et les objectifs du RCISA ont été établis à la suite de l'éclosion de listériose de 2008 qui a malheureusement coûté la vie à 22 Canadiens. Après l'éclosion, le gouvernement du Canada a nommé une enquêteure indépendante qui a recommandé l'établissement d'un réseau FPT intégré afin de mieux réagir aux futures urgences liées à la salubrité des aliments.

Ce réseau créera un dépôt partagé de données sur la salubrité des aliments, mettra au point des outils analytiques pour identifier les problèmes émergents et offrira une plateforme aux partenaires pour échanger de l'information et des ressources rapidement et en toute sécurité durant les urgences et les incidents liés à la salubrité des aliments.

Ces outils renforceront la capacité des autorités au chapitre de la salubrité des aliments à travailler ensemble afin de mieux protéger l'approvisionnement alimentaire du Canada.

Vidéo

Regardez la vidéo pour voir comment RCISA signifiera un approvisionnement alimentaire mieux protégé à travers le Canada.

Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments - Plus de partage, plus de sécurité – Transcription

Les inspecteurs des aliments inspectent un certain nombre d'installations de transformation des aliments et de pièces d'équipement.

Un homme et une femme en blouse de laboratoire mesurent et déplacent des échantillons de nourriture dans des sacs.

Un wagon couvert de l'Agence canadienne d'inspection des aliments arrive au coin de la rue.

Chaque année, le système de salubrité des aliments du Canada détecte les contaminants et protège les Canadiens contre les risques d'origine alimentaire. Ceci est le fruit du travail acharné des inspecteurs, des scientifiques, des techniciens de laboratoire et autres artisans de la sécurité alimentaire à travers le pays.

Une image apparaît sur l'écran du drapeau canadien, et des drapeaux des provinces et des territoires canadiens soufflent dans le vent.

Aujourd'hui, le leadership collectif des autorités fédérales, provinciales et territoriales hausse la salubrité des aliments à un tout autre niveau en permettant aux partenaires – les autorités de salubrité des aliments et les laboratoires d'analyses alimentaires à travers le Canada – de collaborer par l'entremise du Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments dit le RCISA.

Des scènes d'une variété de paysages de partout au Canada apparaissent à l'écran; un plan du secteur riverain de Vancouver, un champ de plantes de colza jaunes, le centre historique de Québec et quelques falaises et côtes.

Une image d'une installation de l'Agence de la santé publique du Canada apparaît à l'écran.

Un grand groupe de personnes est assis dans une salle de réunion en train de parler, un homme se présente devant un écran.

Le texte en mouvement apparaît à l'écran et indique « Plus de partage, plus de sécurité ».

Si le système de salubrité des aliments du Canada est robuste et s'améliore continuellement, il se produit toutefois des incidents – Toutefois, pour rehausser l'efficacité du système, il faut un système informatique commun permettant aux partenaires de collaborer et de partager des informations en temps quasi réel.

Un certain nombre d'installations de transformation des aliments sont montrées à l'écran, y compris une usine de transformation de la viande, des pommes qui passent sur un tapis roulant et les œufs se déplacent le long d'une chaîne de production.

Les images montrent un port occupé, avec un navire qui passe et une grue soulevant des conteneurs d'expédition sur un bateau.

Une carte du Canada apparaît à l'écran, avec le texte ci-dessous indiquant « Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments ». Des points jaunes apparaissent à l'écran pour cartographier les emplacements des laboratoires et des autorités responsables de la salubrité des aliments. Des lignes bleues pointillées apparaissent reliant les points jaunes, à quel point ils deviennent tous verts.

Le RCISA permettra aux laboratoires et aux autorités en matière de la salubrité des aliments du Canada de partager des informations et d'obtenir des perspectives globales sur les incidents, les tendances et les modèles, d'un océan à l'autre.

Des points rouges en forme d'étoile apparaissent sur divers points de la carte, représentant des éclosions de maladies d'origine alimentaire. Ils s'éloignent ensuite de la carte avec des tiques vertes apparaissant au-dessus d'eux.

Grâce au RCISA, les autorités pourront identifier plus facilement les problèmes potentiels. Le Réseau leur permettra de communiquer avec les experts pertinents, de décider comment répondre et qui impliquer lorsque l'on confirme un incident et d'initier une action coordonnée. Ceci tout en surveillant la progression et en assurant la mise à jour des partenaires sur l'ensemble du Réseau.

Un scientifique exploite une machine ELISA.

Les scientifiques en blouse de laboratoire se tiennent dans une pièce en train de parler.

Deux inspecteurs des aliments marchent et discutent dans une installation de transformation des aliments.

Un groupe de personnes est assis dans une pièce en train de parler.

Le texte apparaît à l'écran « Partenaires du RCISA : une histoire de collaboration »

En rehaussant la capacité à partager l'information, les données et l'expertise, le RCISA permet aux partenaires de mieux anticiper, détecter et répondre aux incidents de sécurité alimentaire et à d'autres événements.

Une liste d'organisations apparaît à l'écran, y compris :

  • Centre de Colombie-Britannique pour le contrôle des maladies
  • Ministère de l'Agriculture de la Colombie-Britannique
  • Services de santé de l'Alberta
  • Ministère de l'Agriculture et des forêts de l'Alberta
  • Ministère de la Santé de l'Alberta
  • Ministère de la Santé de la Saskatchewan
  • L'agriculture au Manitoba
  • Ministère de l'agriculture, de l'alimentation et des affaires rurales de l'Ontario
  • Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec
  • Institut national de santé publique du Québec
  • Gouvernement du Nouveau-Brunswick, Agriculture, Aquaculture et Pêches
  • Ministère de l'agriculture de la Nouvelle-Écosse
  • Gouvernement du Nunavut, Ministère de la Santé
  • Santé Canada
  • Agence de la santé publique du Canada

Conférencière : Denise MacGillivray, directrice, Bureau des dangers microbiens, Direction des aliments, Santé Canada. Une femme parle en anglais à un intervieweur qui n'est pas visible à l'écran.

J'envisage le Réseau comme un moyen simplifié pour partager des informations entre nous – durant une épidémie, par exemple – et une façon de travailler tous ensemble mettant en commun nos ressources collectives. Ceci nous permettra de rendre l'information accessible à toutes les parties afin d'assurer la sécurité des Canadiens.

Un homme et une femme marchent à travers un champ ensoleillé portant des boîtes de produits.

Un graphique de la planète Terre tourne.

Une salle pleine de gens regardent attentivement alors que diverses personnes présentent ou discutent des choses dans une salle de réunion.

Diverses scènes de transport routier et maritime transportées.

Déjà, on reconnaît le système canadien de salubrité des aliments comme l'un des meilleurs au monde. En le renforçant grâce à leur collaboration et leur leadership collectifs, les autorités en matière de salubrité des aliments inspireront une plus grande confiance aux Canadiens de même qu'aux partenaires commerciaux du Canada, ce qui favorisera le commerce international.

Conférencier : Pascal Daigle, directeur, Laboratoire d'expertise en analyse des aliments, ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec. Un homme parle français à un intervieweur qui n'est pas visible à l'écran.

La collaboration qui s'établie au sein du réseau a favorisé l'établissement d'un climat de confiance, et cette confiance favorise les échanges entre les participants, ce qui nous permet aujourd'hui de constater ensemble l'ampleur de ce qui peut être fait en matière de salubrité alimentaire à l'échelle du pays, si nous mettons nos efforts en commun.

Une carte du Canada apparaît à l'écran, avec un certain nombre de points jaunes apparaissant, des lignes pointillées relient graduellement les points jaunes, les rendant verts en même temps.

Un graphique d'icônes bleues représentant des personnes apparaît à l'écran, des lignes bleues les relient avec des lignes plus petites qui rebondissent entre les groupes de personnes connectées.

Pouvoir partager et accéder à l'information et à l'expertise à travers le Canada permettra aux autorités en matière de sécurité alimentaire de mieux déceler les problèmes et d'y répondre avant qu'ils ne se transforment en risques pour la santé.

Mieux partager pour mieux sécuriser. Voilà la promesse du RCISA.

Pour obtenir plus d'informations sur le RCISA, communiquez avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Le texte apparaît à l'écran : inspection.gc.ca/RCISA

Ressources pancanadiennes

Le RCISA créera un meilleur réseau regroupant les autorités au chapitre de la salubrité des aliments et les laboratoires d'analyse alimentaire à l'échelle du Canada. Ce réseau permettra aux partenaires au chapitre de la salubrité des aliments d'utiliser des outils numériques pour intervenir de manière plus coordonnée au-delà des frontières provinciales et territoriales afin de prévoir les incidents liés aux maladies d'origine alimentaire et d'y répondre.

Il permettra aussi de mettre en commun des données, de l'expertise, des analyses, des techniques scientifiques et des alertes rapides ainsi que de communiquer grâce aux fonctions suivantes :

  • Schématisation des laboratoires – Schématisation géographique en ligne des laboratoires partenaires pour déterminer leurs capacités et leurs ressources
  • Analyses et données – Outils permettant d'identifier et d'analyser les problèmes de salubrité des aliments locaux ou mondiaux, de suivre les percées scientifiques et de donner suite de façon novatrice aux préoccupations en matière de salubrité des aliments soulevées dans les médias sociaux ou d'autres sources ouvertes
  • Collaboration – Environnement en ligne sécurisé pour les partenaires du réseau afin de collaborer et de communiquer au moyen de nouvelles, de recherches scientifiques partagées, de données et de groupes de travail
  • Gestion des incidents liés à la salubrité des aliments – Outils pour gérer les éclosions de maladies d'origine alimentaire à l'échelle des provinces et des régions
  • Avertissements rapides – Analyses prévisionnelles des données sur la salubrité des aliments de tous les partenaires afin de mieux prévoir les problèmes liés à la salubrité des aliments avant qu'ils ne surviennent
  • Alertes – Alertes et avertissements sur la salubrité des aliments déclenchés de façon automatique ou manuelle et transmis aux partenaires

Avantages pour les Canadiens

Le RCISA fera en sorte que les partenaires au chapitre de la salubrité des aliments au Canada pourront travailler ensemble afin de mieux protéger l'approvisionnement alimentaire.

Grâce à un meilleur échange de données et à une meilleure analyse des données, le RCISA améliorera l'identification des problèmes de salubrité des aliments. Lorsque des problèmes surviendront, les alertes et les avertissements rapides permettront aux partenaires du RCISA de prendre des mesures rapides et coordonnées afin de réduire l'incidence des éclosions.

Un réseau de laboratoires partagé permettra également de mieux coordonner que jamais auparavant les analyses essentielles permettant d'identifier, de retracer et de résoudre les cas de maladie d'origine alimentaire.

L'adoption de cette approche pancanadienne en matière de salubrité des aliments est également bénéfique pour l'économie. En renforçant la confiance, l'engagement et les données probantes avec les partenaires commerciaux, le RCISA peut améliorer l'accès aux produits alimentaires canadiens à l'échelle mondiale.

Avec qui puis-je communiquer pour obtenir plus de renseignements sur le Réseau canadien d'information sur la salubrité des aliments?

Avez-vous des questions sur le RCISA? Vous pouvez obtenir davantage d'information en communiquant avec nous à l'adresse suivante : CFIA.CFSIN-RCISA.ACIA@canda.ca

Date de modification :