Le laboratoire de Sidney

Agence canadienne d'inspection des aliments

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est responsable de la prestation des programmes fédéraux d'inspection des aliments, de santé des animaux et de protection des végétaux. Elle s'appuie sur des données scientifiques pertinentes, opportunes et de grande qualité pour concevoir ses programmes et prendre des décisions réglementaires. Les activités scientifiques éclairent l'Agence dans sa compréhension des risques, fournissent des données probantes pour l'élaboration de mesures d'atténuation et confirment l'efficacité de ces mesures.

Les activités scientifiques de l'ACIA comprennent les essais en laboratoire, la recherche, la surveillance, l'élaboration de méthodes d'essai, l'évaluation des risques et les avis scientifiques spécialisés. Les scientifiques de l'Agence maintiennent de solides partenariats avec les universités, l'industrie et leurs homologues fédéraux, provinciaux et internationaux pour s'acquitter efficacement du mandat de l'ACIA.

Le laboratoire de Sidney

Le laboratoire de Sidney, aussi connu comme Centre pour la protection des végétaux, est la seule installation canadienne pour la mise en quarantaine du matériel végétal importé, son étude et un éventuel diagnostic. Ce laboratoire vérifie tous les arbres fruitiers, les vignes et les petits fruits (baies) introduits au Canada à la recherche de virus afin d'assurer l'importation sûre de matériel végétal étranger.

Au cours des cinq prochaines années, le laboratoire de Sidney sera remplacé par une installation de recherche et de diagnostic en matière de santé végétale de calibre international qui offrira, aux scientifiques de l'ACIA et à ses partenaires, des équipements à la fine pointe pour l'avancement des sciences végétales. En effet, il faut avoir les bons outils pour favoriser les partenariats et le développement de nouvelles idées et possibilités visant la protection des ressources végétales et la croissance du secteur agricole et agroalimentaire du Canada.

Ce que nous faisons

Services

  • Recherche de pathogènes (bactéries, virus et organismes semblables à des virus) dans les arbres fruitiers, les vignes et les petits fruits importés au Canada.
  • Délivrance de certificats d'exportation pour le commerce d'arbres fruitiers, de vignes et de petits fruits.
  • Élimination d'infections virales dans les variétés précieuses de fruits et de vignes.
  • Gestion de la réserve nationale des premières générations de variétés d'arbres fruitiers et de vignes ayant fait l'objet de tests virologiques en vue d'une certification à l'exportation ou d'une distribution au Canada.
  • Soutien au commerce par la participation à des groupes d'experts internationaux chargés d'élaborer des normes harmonisées pour le déplacement et l'analyse de matériel végétal.

Recherche sur les végétaux

  • Mise au point et validation de méthodes pour appuyer la mise en quarantaine de végétaux et la recherche de virus dans le matériel végétal.
  • Validation et application de nouvelles technologies comme le séquençage de nouvelle génération.
  • Identification et caractérisation de nouveaux virus et de maladies causées par des organismes semblables à des virus.
  • Mise au point d'épreuves diagnostiques moléculaires rapides et sensibles pour soutenir la mise en œuvre de la Loi sur la protection des végétaux.

Techniques scientifiques

ELISA (dosage immunoenzymatique)

  • L'ELISA permet de déterminer la présence d'une substance particulière (p ex. allergène alimentaire, toxine, pathogène) au moyen d'anticorps qui se fixent à une ou des protéines cibles spécifiques. Une réaction subséquente produit un signal détectable, comme un changement de couleur, qui révèle la présence de la substance cible. La force du signal donne une indication de la quantité de cible présente dans l'échantillon.

Épreuve de PCR 

  • En ciblant l'acide nucléique (ADN ou ARN) propre à un pathogène, la PCR, réaction en chaîne par polymérase, permet de détecter des pathogènes d'intérêt dans les échantillons d'aliments

Épreuve biologique sur hôte ligneux

  • Une épreuve biologique sur un hôte ligneux (c'est-à-dire une plante qui produit du bois comme tissu structural) commence avec une plante indicatrice exempte de maladie chez laquelle on inocule un échantillon provenant de la plante chez laquelle on veut vérifier l'état sanitaire. On surveille ensuite la plante indicatrice à l'affût des symptômes de maladie. Si l'on observe des symptômes, on sait que la plante originale de laquelle provenait l'échantillon d'inoculation contient un pathogène.

Épreuve biologique sur hôte herbacé

  • Dans une épreuve biologique sur un hôte herbacé (c'est-à-dire une plante non ligneuse), on inocule de la sève provenant d'une plante pour laquelle on veut vérifier l'état sanitaire chez une plante indicatrice exempte de maladie. On surveille ensuite la plante indicatrice à l'affût des symptômes de maladie. Si l'on observe des symptômes, on sait que la plante originale de laquelle provenait l'échantillon d'inoculation contient un pathogène.

Gestion de la qualité

Tous les laboratoires de l'ACIA ont démontré leur conformité à la norme ISO / IEC 17025, Exigences générales concernant la compétence des laboratoires d'étalonnage et d'essais. Le Conseil canadien des normes évalue nos laboratoires par rapport à cette norme internationale, en tant que vérification formelle de la capacité de l'ACIA à produire des résultats précis et fiables, dans le cadre de notre programme d'essais agréé. Les résultats sont étayés par le développement, la validation et la mise en œuvre de méthodes scientifiques, menées par un personnel hautement qualifié, utilisant des produits, des services et des équipements fiables, dans un environnement de qualité contrôlée. La participation à des programmes internationaux d'essais d'aptitude démontre également que nos essais sont comparables à ceux de laboratoires du Canada et du monde entier.

Renseignements

Laboratoire de Sidney
8801, chemin East Saanich
Sidney (Colombie-Britannique) V8L 1h4
inspection.gc.ca

Découvrir les autres laboratoires de l'ACIA.

Date de modification :