Vérification du Bureau de l'inspecteur général

Vérification interne

La vérification interne de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est une fonction d'assurance et de consultation indépendante et objective visant à ajouter de la valeur et à améliorer les activités de l'Agence. Elle permet à l'ACIA d'atteindre ses objectifs en ayant recours à une approche systématique et méthodique pour évaluer et améliorer l'efficacité des processus de gestion des risques, de contrôle et de gouvernance.

Les projets de vérification interne sont autorisés dans le cadre du Plan de vérification interne basé sur les risques de l'ACIA, qui est mis à jour au moins annuellement pour approbation par le président. Les vérifications internes sont effectuées conformément à la Politique sur l'audit interne du Conseil trésor et au Cadre de référence international des pratiques professionnelles de l'Institut des auditeurs internes. Les rapports de vérification interne finaux sont approuvés par le président après avoir été recommandé par le comité de vérification.

Aperçu

L'Agence canadienne d'inspection des aliments s'engage à veiller à la santé et au bien être des Canadiens et à protéger l'environnement et l'économie en préservant la salubrité des aliments et la santé des animaux et en assurant la protection des végétaux. Afin d'assumer cette responsabilité et de renforcer le système d'assurance de la salubrité des aliments de l'Agence, on a nommé, en 2014, un membre de la direction à titre d'inspecteur général afin qu'il rende des comptes à la haute direction par l'entremise du vice président au sujet du rendement et de la qualité des activités de la Direction générale des opérations en général.

La vérification visait à évaluer la pertinence du cadre de contrôle de gestion relatif aux fonctions du BIG. Elle ciblait la surveillance, par le BIG, des processus et de la prestation des services d'inspection au pays, mais aussi la façon dont le Bureau de vérification à l'étranger planifie son travail. La vérification portait sur la période allant du 1er avril 2016 au 30 septembre 2017.

Principales constatations

La vérification a permis de conclure que le mandat du BIG doit non seulement être confirmé, mais aussi communiqué et décrit uniformément dans les documents de l'Agence. La précision du mandat aidera l'inspecteur général à élaborer un plan stratégique global ainsi que des mesures du rendement appropriées. La vérification a également permis de conclure qu'il faut améliorer les pratiques de reddition de comptes du BIG et la façon dont on fait le suivi des plans d'action en matière de gestion.

Rapport complet

Date de modification :