Sélection de la langue

Recherche

Datation et directives d'entreposage sur les étiquettes des aliments
Directives d'entreposage

Les directives d'entreposage portent sur des éléments comme la température, l'éclairage et l'humidité. Elles donnent de l'information au consommateur sur des conditions d'entreposage qui diffèrent des conditions ambiantes normales. Il peut s'agir par exemple des mentions « garder au réfrigérateur » et « entreposer dans un endroit sec et frais ». Les directives d'entreposage sont obligatoires pour les aliments dont l'étiquette doit indiquer la date « Meilleur avant » et qui exigent des conditions d'entreposage différentes des conditions ambiantes normales. Dans certains cas, des exigences supplémentaires relatives aux directives d'entreposage pourraient s'appliquer à d'autres produits. Veuillez consulter la section Exigences en matière d'étiquetage spécifiques à certains produits de l'outil d'étiquetage pour l'industrie afin d'obtenir des renseignements supplémentaires concernant le produit en question.

Aliments peu acides emballés dans des récipients scellés hermétiquement

Aliments peu acides (définition) emballés dans des récipients scellés hermétiquement (définition) doivent être commercialement stériles [B.27.002(1), RAD]. Cette exigence ne s'applique pas aux aliments peu acides emballés dans des récipients scellés hermétiquement si :

  • les aliments peu acides sont réfrigérés et les énoncés « Keep Refrigerated » / « Garder réfrigéré » sont affichés sur l'espace principal d'affichage de l'étiquette du récipient et de l'étiquette du contenant d'expédition [48(2), RSAC; B.27.002(2)a), RAD]; ou
  • les aliments peu acides sont congelés et les énoncés « Keep Frozen » / « Garder congelé » sont affichés sur l'espace principal d'affichage de l'étiquette du récipient et de l'étiquette du contenant d'expédition [48(2), RSAC; B.27.002(2)b), RAD].

De plus, cette exigence ne s'applique pas aux tomates ou aux produits à base de tomates emballés dans des récipients scellés hermétiquement où les tomates ou les produits à base de tomates ont un pH de 4,7 ou moins après leur transformation [B.27.002(3), RAD].

Date de modification :