Sélection de la langue

Recherche

Exigences en matière d'étiquetage des produits de viande et de volaille
Simili produits de viande et de volaille

Les simili-produits de viande et de volaille ne contiennent ni viande, ni volaille, mais possèdent les caractéristiques physiques et nutritives de la viande ou de la volaille.

Nom usuel – Simili produits de viande et de volaille

Le consommateur ne doit pas être induit en erreur quant à la nature véritable de ces produits. Par conséquent, le nom usuel complet « simili (nom de la viande ou de la volaille) » doit figurer sur les étiquettes de ces produits et sur les annonces publicitaires [B.01.100(1), RAD].

Simili bacon en miettes versus les miettes à saveur de bacon

Un produit désigné par le nom usuel « simili bacon en miettes » doit être équivalent sur le plan nutritif à de vraies miettes de bacon. Le produit doit respecter les exigences de composition prévues à l'article B.14.090 du RAD. L'utilisation du nom usuel « miettes à saveur de bacon » ne signifie pas que le produit imite le bacon, mais plutôt qu'il est à saveur de bacon. Dans ce cas, les exigences relatives à l'équivalence nutritionnelle et les exigences de composition prévues à l'article B.14.090 du RAD ne s'appliquent pas.

Mentions « ne contient pas de viande » et « ne contient pas de volaille »

Lorsque des produits de viande ou de volaille sont simulés, la mention « ne contient pas de viande » ou « ne contient pas de volaille » doit figurer sur l'espace principal de l'étiquette, à proximité (définition) du nom usuel, en caractères aussi gros et bien en vue que ceux utilisés pour le nom usuel du produit [B.01.100(4), FDR].

Lorsqu'utilisée comme ingrédient

Lorsque de la simili-viande est utilisée comme ingrédient d'un autre aliment, par exemple de la soupe, il n'est pas nécessaire de déclarer « ne contient pas de viande » sur l'étiquette. De plus, les images ou vignettes sur l'emballage final de l'aliment ne doivent pas suggérer que l'aliment contient de la viande.

Étiquetage nutritionnel – Simili produits de viande et de volaille

Le RAD précise la quantité de vitamines et de minéraux qui doit être ajoutée aux simili-produits de viande et de volaille [B.14.085-B.14.090, B.22.029, RAD]. Ces vitamines et minéraux doivent alors figurer au tableau de la valeur nutritive en teneur absolue et en pourcentage de la valeur quotidienne par portion indiquée [B.01.402(6), articles 13 & 15 du tableau au B.01.401, articles 19-24, 26, 30-31, 33 du tableau au B.01.402, RAD]. Pour de plus amples renseignements, voir la page Information contenue dans le tableau de la valeur nutritive.

Teneur en protéines des simili-produits de viande

Les articles B.14.085 à B.14.090 prévoient des exigences minimales en ce qui concerne la cote protéique des simili-produits de viande. Par exemple, un simili-produit de viande qui ressemble à du bœuf haché doit avoir une cote protéique d'au moins 40. Si le produit préemballé tel qu'il est vendu est cru et congelé, mais cuit avant d'être consommé, la cote protéique minimale requise de 40 s'appliquerait au produit tel que vendu (et non après avoir été préparé par le consommateur). En outre, ces règles doivent être respectées dans le cas d'un produit réhydraté. Elles s'appliquent alors à ce produit immédiatement après sa réhydratation (c'est-à-dire, avant d'être cuit ou consommé).

Date de modification :