Sélection de la langue

Recherche

Union européenne (UE) - Exigences d'exportation pour le poisson et les produits de la mer

Sur cette page

Produits admissibles/non admissibles

Admissibles

Approbations préalables à l'exportation par l'autorité compétente du pays importateur

Établissements

Remarque

Procédure à mettre à jour des listes d'approbation de l'UE

Remarques

Dates d'entrée en vigueur pour les ajouts, les suppressions et les modifications aux listes d'approbation de l'UE

Ajouts

Modifications

Suppressions

Spécifications du produit

Exigences microbiologiques

Prêt-à-manger (PAM) poissons et fruits de mer Note de tableau 1
Critères n Note de tableau 2 c Note de tableau 3 m Note de tableau 4 M Note de tableau 5
Listeria monocytogenes 5 0 100 -
Les produits crustacés et de mollusques cuits Note de tableau 7
Critères n Note de tableau 2 c Note de tableau 3 m Note de tableau 4 M Note de tableau 5
Salmonelles 5 0 Absence à 25 g -
Escherichia coli Note de tableau 8 5 2 1 10
Staphylocoques à coagulase positif Note de tableau 8 5 2 100 1000
Mollusques bivalves vivants
Critères n Note de tableau 2 c Note de tableau 3 m Note de tableau 4 M Note de tableau 5
Salmonelles 5 0 Absence à 25 g Note de tableau 9 -
Escherichia coli Note de tableau 10 5 0 230 / 100 g Note de tableau 11 -

Notes de tableau

Note de tableau 1

Les aliments PAM capables de soutenir la croissance de Listeria monocytogenes et incapables Note de tableau 6 de soutenir la croissance de Listeria monocytogenes. Les critères s'appliquent aux produits mis sur le marché pendant leur durée de conservation.

Retour à la référence de la note de tableau 1

Note de tableau 2

Nombre d'unités composant l'échantillon.

Retour à la référence de la note de tableau 2

Note de tableau 3

Nombre d'unités d'échantillonnage donnant des valeurs comprises entre m Note de tableau 4 et M Note de tableau 5.

Retour à la référence de la note de tableau 3

Note de tableau 4

Limite microbiologique (unité formant une colonie (ufc) par gramme ou par millilitre). La limite de seuil, en dessous de laquelle le produit est considéré de qualité satisfaisante. Tous les résultats égaux ou inférieurs à ce critère sont considérés comme satisfaisants.

Retour à la référence de la note de tableau 4

Note de tableau 5

Limite microbiologique (ufc par gramme ou par millilitre). Limite de seuil d'acceptabilité au-delà de laquelle les résultats ne sont pas jugés satisfaisants et le produit est considéré comme toxique.

Retour à la référence de la note de tableau 5

Note de tableau 6

Produits avec pH ≤ 4.4 ou aw ≤ 0.92, produits avec pH ≤ 5.0 et aw ≤ 0.94, produits dont la durée de conservation est inférieure à 5 jours.

Retour à la référence de la note de tableau 6

Note de tableau 7

Les critères s'appliquent à la fin du processus de fabrication.

Retour à la référence de la note de tableau 7

Note de tableau 8

Produits écossés et écaillés de crustacés cuits et de mollusques.

Retour à la référence de la note de tableau 8

Note de tableau 9

Basé sur la chair des mollusques.

Retour à la référence de la note de tableau 9

Note de tableau 10

Sur la base d'un test NPP à cinq tubes, trois dilutions ou de toute autre procédure bactériologique d'une précision équivalente.

Retour à la référence de la note de tableau 10

Note de tableau 11

À base de chair de mollusque et de liquide intravalvulaire.

Retour à la référence de la note de tableau 11

Parasites

Concentrations maximales des contaminants chimiques

Additifs permis (autres que les colorants et les édulcorants)
Additif Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé (ppm)
Acide benzoïque ou sorbique Note de tableau 12 Produits semi-préservés y compris les œufs de poisson 2000
Acide benzoïque ou sorbique Note de tableau 12 Crevettes cuites 2000
Acide benzoïque ou sorbique Note de tableau 12 Poisson salé séché 200
Sulfites Note de tableau 13 Poisson salé séché appartenant à la famille Gadidae 200
Sulfites Note de tableau 13 Céphalopodes frais et congelés 150
Sulfites Note de tableau 13

Crustacés des familles Penaeidae, Soleneridae et Aristedae

  • jusqu'à 80 unités
150
Sulfites Note de tableau 13

Crustacés des familles Penaeidae, Soleneridae et Aristedae

  • entre 80 et 120 unités
200
Sulfites Note de tableau 13

Crustacés des familles Penaeidae, Soleneridae et Aristedae

  • plus de 120 unités
300
Sulfites Note de tableau 13

Crustacés des familles Penaeidae, Soleneridae et Aristedae

  • cuits
50
Sulfites Note de tableau 13 Crustacés frais et congelés non inclus ci-dessus 150
Phosphates Note de tableau 14 Surimi 1000
Phosphates Note de tableau 14 Filets congelés de poisson non transformé Note de tableau 15 5000
Phosphates Note de tableau 14 Mollusques congelés (autres que les chairs de pétoncles) 5000
Phosphates Note de tableau 14 Crustacés congelés 5000
Phosphates Note de tableau 14 Pâtes de poissons et de crustacés 5000
Calcium disodique EDTA Poissons en bocal ou en conserve, crustacés et mollusques congelés 75
Acide borique Caviar (œufs d'esturgeon) 4.0
Citrates Poissons, crustacés et mollusques non transformés BPF Note de tableau 16
Nitrates Harengs et sprats marinés 200
Sorbitol, Mannitol, Isomalt, Maltitol, Lactitol, Xylitol Poissons, crustacés, mollusques et céphalopodes congelés non transformés (à des fins autres que l'édulcoration). BPF Note de tableau 16

Notes de tableau

Note de tableau 12

L'acide benzoïque ou l'acide sorbique peuvent être employés seuls ou en combinaison. S'ils sont combinés, le total des deux additifs ne doit pas dépasser la limite indiquée.

Retour à la référence de la note de tableau 12

Note de tableau 13

Les sulfites sont sous la forme de dioxyde de soufre (SO2).

Retour à la référence de la note de tableau 13

Note de tableau 14

Les phosphates sont sous la forme de P2O5.

Retour à la référence de la note de tableau 14

Note de tableau 15

Poisson non transformé signifie le poisson à l'état cru, et exclut les produits comme le poisson fumé ou mariné.

Retour à la référence de la note de tableau 15

Note de tableau 16

Conformément aux bonnes pratiques de fabrication (BPF).

Retour à la référence de la note de tableau 16

Mercure
Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé (ppm)
  • Requins (toutes espèces)
  • Thon (Thunnus spp.)
  • Thonine (Euthynnus spp.)
  • Bonite (Sarda spp.)
  • Palomète (Orcynopsis unicolor)
  • Espadon (Xiphias gladius)
  • Voilier (Istiophorus platypterus)
  • Marlin (Makaira spp.)
  • Anguille (Anguilla spp.)
  • Bar (Dicentrarchus labrax)
  • Esturgeon (Acipenser spp.)
  • Flétan (Hippoglossus hippoglossus)
  • Sébastes (Sebastes marinus, Sebastes mentella)
  • Lingue bleue (Molva dipterygia)
  • Loup (Anarhichas lupus)
  • Brochet (Esox lucius)
  • Niger princeps [Pailona] (Centroscymnes coelolepis)
  • Raies (Raja spp.)
  • Sabres (Lepidopus caudatus, Aphanopus carbo)
  • Baudroie (Lophius spp.)
  • Empereur ou hoplostète orange (Hoplostethus atlanticus)
  • Bonite (Sarda sarda)
  • Grenadier (Coryphaenoides rupestris)
  • Palomète (Orcynopsis unicolor)
  • Escolier noir ou stromaté (Lepidocybium flavobrunneum)
  • Rouvet (Ruvettus pretiosus)
  • Escolier serpent (Gempylus serpens)
1,0 Note de tableau 17
Toutes les autres espèces de poissons non mentionnées ci-dessus 0,5 Note de tableau 18

Notes de tableau

Note de tableau 17

L'analyse du mercure est effectuée sur un mélange homogénéisé de l'échantillon. Tolérance de niveau maximum basée sur 10 échantillons (tissus comestibles) prélevés sur 10 poissons individuels différents représentatifs du lot.

Retour à la référence de la note de tableau 17

Note de tableau 18

L'analyse du mercure est effectuée sur un mélange homogénéisé de l'échantillon. Tolérance de niveau maximum basée sur 5 échantillons (tissus comestibles) prélevés sur 5 poissons différents.

Retour à la référence de la note de tableau 18

Plomb
Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé (ppm)
Chair musculaire de poissons 0,3
Crustacés, à l'exception de la chair brune de crabe 0,5
Mollusques bivalves 1,5
Céphalopodes (sans les viscères) 1,0
Cadmium
Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé (ppm)
Chair musculaire de poissons (à l'exclusion des espèces ci-dessous) 0,05

Chair musculaire de :

  • Bonite (Sarda sarda)
  • Sar à tête noire (Diplodus vulgaris)
  • Anguille (Anguilla anguilla)
  • Anchois européen (Engraulis encrasicolus)
  • Mulet lippu (Mugil labrosus labrosus)
  • Chinchard (Trachurus trachurus)
  • Louvereau (Luvarus imperialis)
  • Sardine (Sardina pilcardus)
  • Sardinops (Sardinops species)
  • Thon (Thunnus spp. et Euthynnys species)
  • Céteau ou langue d'avocat (Dicologoglossa cuneata)
0,1
Chair musculaire de bonitou (espèce Auxis) 0,2

Chair musculaire de :

  • Anchois (Engraulis spp.)
  • Espadon (Xiphius gladius)
0,3

Crustacés, à l'exception de :

  • la chair brune de crabe
  • la tête et de la chair du thorax du homard et des crustacés de grande taille semblables (Nephropidae et Palinuridae)
0,5
Mollusques bivalves 1,0
Céphalopodes (sans les viscères) 1,0
Dioxines et les PCBs
Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé – Somme des dioxines Note de tableau 19 Niveau maximum autorisé – Somme des dioxines et PCB de type dioxine Note de tableau 20 Niveau maximum autorisé – Somme des congénère de PCB Note de tableau 21

Chair musculaire Note de tableau 22 de poisson et produits de la pêche, à l'éxclusion :

  • de l'anguille sauvage capturée;
  • du poisson d'eau douce sauvage capturé, à l'exception des espèces de poissons diadromes capturées en eau douce;
  • du foie de poisson et des produits dérivés de sa transformation; et,
  • des huiles marines
3,5 pg/g (poids à l'état frais) 6,5 pg/g (poids à l'état frais) 75 ng/g (poids à l'état frais)
Chair musculaire d'anguille sauvage capturée (Anguilla anguilla) et produits dérivés 3,5 pg/g (poids à l'état frais) 10,0 pg/g (poids à l'état frais) 300 ng/g (poids à l'état frais)
Chair musculaire de poisson d'eau douce sauvage capturé, à l'exception des espèces de poissons diadromes capturées en eau douce, et produits dérivés 3,5 pg/g (poids à l'état frais) 6,5 pg/g (poids à l'état frais) 125 ng/g (poids à l'état frais)
Foie de poisson et produits dérivés de sa transformation, à l'exclusion des huiles marines 20,0 pg/g (poids à l'état frais) 200 ng/g (poids à l'état frais)
Huile de poisson destinée à l'alimentation humaine 1,75 pg/g (de graisses) 6,0 pg/g (de graisses) 200 ng/g (de graisses)

Notes de tableau

Note de tableau 19

WHO-PCDD/F-TEQ

Retour à la référence de la note de tableau 19

Note de tableau 20

WHO-PCDD/F-PCB-TEQ

Retour à la référence de la note de tableau 20

Note de tableau 21

PCB28, PCB52, PCB101, PCB138, PCB153, et PCB180.

Retour à la référence de la note de tableau 21

Note de tableau 22

La teneur maximale pour les crustacés s'applique à la chair musculaire des appendices et de l'abodomen. Dans le cas des crabes et crustacés de type crabe (Brachyura et Anomura) elle s'applique à la chair musculaire des appendices

Retour à la référence de la note de tableau 22

Histamines
Produits de poisson applicables Nombre d'échantillons Moyenne du niveau maximum autorisé (ppm) Note de tableau 23 Niveau maximum autorisé absolu (ppm Note de tableau 24

Pour les espèces de poissons appartenant aux familles Note de tableau 25 :

  • Scombridae
  • Clupeidae
  • Engraulidae
  • Coryphaenidae
9 100 200

Notes de tableau

Note de tableau 23

La valeur moyenne ne doit pas dépasser 100 ppm, mais 2 échantillons peuvent dépasser 100 ppm.

Retour à la référence de la note de tableau 23

Note de tableau 24

Aucun échantillon ne doit dépasser 200 ppm.

Retour à la référence de la note de tableau 24

Note de tableau 25

Les poissons appartenant à ces familles qui ont été soumis à une fermentation enzymatique dans la saumure peuvent présenter des niveaux d'histamine plus élevés, qui ne doivent toutefois pas être deux fois plus hauts que les valeurs ci-dessus.

Retour à la référence de la note de tableau 25

Toxines des coquillages
Toxine Niveau maximum autorisé
Phycotoxine paralysante (saxitoxine) 80 µg / 100 g
Phycotoxine amnestique (acide domoïque) 20 µg / g
Phycotoxine diarrhéique (acide okadaic) 160 µg / kg Note de tableau 26
3,75 mg / kg Note de tableau 27
160 µg / kg Note de tableau 28

Notes de tableau

Note de tableau 26

Acide okadaïque, dinophysistoxines et pecténotoxines combinées en équivalents acide okadaïque par kg.

Retour à la référence de la note de tableau 26

Note de tableau 27

Yessotoxines en équivalent acide okadaïque par kg.

Retour à la référence de la note de tableau 27

Note de tableau 28

Azaspiracid

Retour à la référence de la note de tableau 28

Hydrocarbures Aromatique Polycycliques (HAP)
Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé (µg/kg) :
Benzo(a)pyrène
Niveau maximum autorisé (µg/kg) :
Somme de benzo(a)pyrène, benz(a)anthracène, benzo(b)fluoranthène, et chrysène
Huiles et graisses destinées à la consommation humaine directe ou à une utilisation comme ingrédients de denrées alimentaires Note de tableau 29 2,0 10,0
Chair musculaire de poissons fumés et produits de la pêche fumés, à l'exclusion des produits de la pêche présentées ci-dessous Note de tableau 30 2,0 12,0
Sprat et sprat en conserve (Sprattus sprattus) fumés 5,0 30,0
Mollusques bivalves (frais, réfrigérés ou congelés) 5,0 30,0
Mollusques bivalves (fumés) 6,0 35,0

Notes de tableau

Note de tableau 29

À l'exclusion du beurre de cacao et de l'huile de coco.

Retour à la référence de la note de tableau 29

Note de tableau 30

La teneur maximale pour les crustacés fumés s'applique à la chair musculaire des appendices et de l'abdomen. Dans le cas des crabes et crustacés de type crabe (Brachyura et Anomura) fumés, elle s'applique à la chair musculaire des appendices.

Retour à la référence de la note de tableau 30

Concentrations maximales d'antibiotiques et d'agents thérapeutiques

Résidus de médicaments
Substance Produits de poisson applicables Niveau maximum autorisé (ppm)
Sulphonamides (groupe) Note de tableau 31 Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,1 Note de tableau 32
Triméthoprime Note de tableau 31 Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,05
Amoxicilline Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,05
Ampicilline Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,05
Benzylpenicilline Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,05
Cloxacilline Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,3
Dicloxacilline Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,3
Oxacilline Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,3
Danofloxacine Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Difloxacine Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,3
Enrofloxacine (somme d'enrofloxacine et de ciprofloxacine) Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Fluméquine Tissu musculaire Note de tableau 33 des poissons à nageoires 0,6
Acide oxolinique Tissu musculaire Note de tableau 33 des poissons à nageoires 0,1
Sarafloxacine Tissu musculaire Note de tableau 33 des salmonidés 0,03
Érythromycine Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,2
Tilmicosine Tissu musculaire Note de tableau 33 de tous les poissons et fruits de mer 0,05
Tylosine Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Florfénicol Note de tableau 31 Tissu musculaire Note de tableau 33 des poissons à nageoires 1,0
Chlortétracycline
(somme de la substance mère et de ses épimères-en-4)
Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Oxytetracyclin Note de tableau 31
(sum of parent drug et its 4-epimer)
Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Tétracycline Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Lincomycine Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,1
Neomycine
(framycetine inclus)
Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,5
Paromomycine Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,5
Spectinomycine Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,3
Azagly-nafaréline Salmonidae Non soumis à une LMR
Colistine Tissu musculaire de tous les poissons et fruits de mer 0,15
Deltaméthrine Tissu musculaire Note de tableau 33 des poissons à nageoires 0,01
Cypermethrine Tissu musculaire Note de tableau 33 tissue of Salmonidae 0,05
Diflubenzuron Tissu musculaire Note de tableau 33 tissue of Salmonidae 1,0
Teflubenzuron Note de tableau 31 Tissu musculaire Note de tableau 33 tissue of Salmonidae 0,5
Azaméthiphos Salmonidae Non soumis à une LMR
Émamectine Tissu musculaire Note de tableau 33 tissue of Salmonidae 0,1
Bronopol
(À n'utiliser que sur des œufs fécondés de poissons d'élevage)
Salmonidae Non soumis à une LMR
Somatosalm Saumon Non soumis à une LMR
Mésilate tricaïne Note de tableau 31
(Pour balnéation dans l'eau uniquement)
Poisson de nage Non soumis à une LMR
Sodium de tosylchloramide
(Pour balnéation dans l'eau uniquement)
Poisson de nage Non soumis à une LMR
Formaldéhyde Note de tableau 31 Tous les poissons et fruits de mer Non soumis à une LMR
Peroxyde d'hydrogène Tous les poissons et fruits de mer Non soumis à une LMR

Notes de tableau

Note de tableau 31

Pour les poissons, cette limite maximale de résidus (LMR) concerne muscle et peau dans des proportions naturelles.

Retour à la référence de la note de tableau 31

Note de tableau 32

Le total des résidus de toutes les substances ne doit pas dépasser le niveau maximum autorisé.

Retour à la référence de la note de tableau 32

Note de tableau 33

Ces substances correspondent à celles qui sont indiquées dans l'Annexe 1 (A) du Manuel des normes et des méthodes des produits du poisson, concernant les agents thérapeutiques pour l'utilisation en aquaculture. Les transformateurs qui préparent des produits aquacoles en vue de l'exportation vers l'UE doivent s'assurer que les substances thérapeutiques utilisées pour traiter les poissons sont approuvées pour l'usage au Canada et que les délais d'attente appropriés sont respectés pour que les concentrations dans les produits ne dépassent pas les niveaux fixés ci-dessus.

Retour à la référence de la note de tableau 33

Mesures de contrôle de production et exigences en matière d'inspection

Remarque

Les pétoncles chinois qui sont transformés (c'est-à-dire muscle adducteur de pétoncle congelé), sauvage capturé (non issus de l'aquaculture), avec certaines limitations anatomiques (sans corail) et avec certaines conditions de pêche, sont autorisés si toutes les pratiques d'hygiène, y compris microbiologiques et les exigences en matière de tests de biotoxines pour la MBV (telles que définies dans la législation de l'UE) sont respectées. Les pétoncles vivants ou entiers non transformés provenant de Chine ne peuvent pas entrer dans l'UE.

Exigences de l'UE en matière de traçabilité

Obtention d'un Certificat de capture

Poisson transformé à partir de matières premières importées aux fins d'exportation vers l'Union européenne

Produits exportés vers des pays tiers qui par la suite seront exportés vers l'UE

Envois personnels de produits d'origine animale

Poisson de pêche sportive au-delà de vingt (20) kilogrammes prélevé dans des camps de pêche récréative de la Colombie Britannique

Poisson de pêche sportive cru comme les darnes et les filets congelés

Poissons de pêche sportive transformés (en conserve, fumés ou autres préparations)

Exigences en matière d'étiquetage, d'emballage et de marquage

Exigences sur l'étiquetage et l'emballage des mollusques bivalves vivants

Remarque

Certains États membres peuvent imposer des exigences supplémentaires. Les exportateurs doivent consulter leurs acheteurs pour déterminer si des exigences supplémentaires s'appliquent aux mollusques bivalves, échinodermes, tuniciers et gastéropodes marins vivants exportés du Canada.

Documents requis

Certificat

Remarque

Les certificats doivent être dans la langue acceptable au point d'entrée frontalier. Des versions différentes des certificats suivants sont disponibles en fonction de l'état membre de destination finale de l'UE.

  1. Pour les produits de la pêche destinés à la consommation humaine :

    Modèles de certificats officiels requis pour l'entrée dans l'Union en vue de leur mise sur le marché de produits de la pêche.

    Formulaire (CFIA/ACIA 5019)

  2. Pour les mollusques bivalves, les échinodermes, les tuniciers et les gastéropodes marins, tous vivants, destinés à la consommation humaine :

    Modèles de certificats officiels requis pour l'entrée dans l'Union en vue de leur mise sur le marché de mollusques bivalves, échinodermes, tuniciers et gastéropodes marins vivants.

    Formulaire (CFIA/ACIA 5017)

Information exigée pour remplir le certificat sanitaire UE

Remarque

Veuillez remplir le document en lettres majuscules.

Pour compléter la partie I du certificat, il est fortement recommandé de travailler étroitement avec votre importateur. Veuillez aussi vous référer à l'annexe II au lien ci-dessous.

La partie II doit être complétée par l'ACIA.

Chaque page du certificat devrait être signée et étampée.

Règlement d'exécution (UE) 2019/628 de la Commission du 8 avril 2019 concernant les modèles de certificats officiels relatifs à certains animaux et biens et modifiant le règlement (CE) no 2074/2005 et le règlement d'exécution (UE) 2016/759 en ce qui concerne ces modèles de certificats

Pour sélectionner une option, veuillez cocher la case correspondante ou marquer celle-ci d'une croix (X).

Lorsqu'ils sont mentionnés, les codes ISO font référence au code pays en deux lettres, conformément à la norme internationale ISO 3166 alpha-2 (1).

Une seule option peut être sélectionnée pour les cases I.15, I.18, I.20 et I.22.

Si le destinataire, le poste de contrôle frontalier d'entrée (PCF) ou les modalités de transport (c'est-à-dire le moyen de transport et la date) changent après que le certificat a été délivré, l'intéressé au chargement au sein de l'Union européenne doit en informer l'autorité compétente de l'État membre d'entrée. Un tel changement ne donne pas lieu à une demande de certificat de remplacement.

Partie I – Renseignements concernant l'envoi expédié

Rubrique I.1. Expéditeur/Exportateur :

Case I.2. No de référence du certificat

Case I.2a. No de référence IMSOC

Case I.3. Autorité centrale compétente

Case I.4. Autorité locale compétente

Case I.5. Destinataire/Importateur

Case I.6. Intéressé au chargement au sein de l'Union européenne

Case I.7. Pays d'origine

Case I.8. Région d'origine

Case I.9. Pays de destination

Case I.10 Région de destination

Case I.11. Lieu d'expédition

Case I.12 Place de destination

Case I.13. Lieu de chargement

Case I.14. Date et heure du départ

Case I.15. Moyens de transport

Case I.16. PCF d'entrée dans l'Union européenne

Case I.17 Documents d'accompagnement

Case I.18. Température produit

Case I.19. No des scellés/No des conteneurs:

Case I.20. Marchandises certifiées aux fins de

Case I.21.

Case I.22.

Case I.23. Nombre total de conditionnements

Case I.24. Quantité/Nombre total/Poids net total/Poids brut total

Case I.25. Description marchandise

Remarque

Les numéros d'agrément des établissements (entrepôt frigorifique, usine de fabrication, etc.) doivent être indiqués tels qu'ils apparaissent sur les listes relatives au poisson et aux fruits de mer sur le site web de l'UE des Établissements pays tiers Liste par pays.

Part II – Certification

Remarque

En plus du sceau à la fin de chaque page, toutes les attestations qui sont rayées doivent être initialées et estampillées par l'inspecteur officiel.

Case II.a. No de référence du certificat

Case II.b. (réservé à l'UE pour la notification TRACES)

Part II.2 – Attestations de santé animale

Mollusques bivalves, aux échinodermes, aux tuniciers et aux gastéropodes marins vivants d'origine aquaculture

Produits de la pêche d'origine aquaculture

Liste d'espèces sensibles connues
Maladie Nom commun des espèces sensibles Nom scientifique des espèces sensibles
Infection à Bonamia exitiosa Huître plate australienne Ostrea angasi
Huître plate du Chili Ostrea chilensis
Infection à Perkinsus marinus Huître japonaise Crassostrea gigas
Huître de l'Atlantique Crassostrea virginica
Infection à Microcytos mackini Huître japonaise Crassostrea gigas
Huître de l'Atlantique Crassostrea virginica
Huître plate du Pacifique Ostrea conchaphila
Huître plate européenne Ostrea edulis
Infection à Marteilia refringens Huître plate australienne Ostrea angasi
Huître plate du Chili Ostrea chilensis
Huître plate européenne Ostrea edulis
Huître plate d'Argentine Ostrea puelchana
Moule commune Mytilus edulis
Moule méditerranéenne Mytilus galloprovincialis
Infection à Bonamia ostreae Huître plate australienne Ostrea angasi
Huître plate du Chili Ostrea chilensis
Huître plate du Pacifique Ostrea conchaphila
Huître asiatique Ostrea denslammellosa
Huître plate européenne Ostrea edulis
Huître plate d'Argentine Ostrea puelchana
Syndrome de Taura Crevette ligubam du Nord Penaeus setiferus
Crevette bleue Penaeus stylirostris
Crevette à pattes blanches du Pacifique Penaeus vannamei
Maladie de la tête jaune Crevette brune Penaeus aztecus
Crevette rose Penaeus duorarum
Crevette kuruma Penaeus japonicas
Crevette tigrée brune Penaeus monodon
Crevette ligubam du Nord Penaeus setiferus
Crevette bleue Penaeus stylirostris
Crevette à pattes blanches du Pacifique Penaeus vannamei
Maladie des points blanc Tous les crustacés décapodes Ordre des Decapoda Note de tableau 34
Nécrose hématopoïétique épizootique (NHE) Truite arc-en-ciel Oncorhynchus mykiss
Perche commune Perca fluvialatis
Herpèsvirose de la carpe koï (KHV) Carp commune Cyprinus carpio
Anémie infectieuse du saumon (AIS) Truite arc-en-ciel Oncorhynchus mykiss
Saumon de l'Atlantique Salmo salar
Truite brune Salmo trutta
Septicémie hémorragique virale (SHV) Hareng Clupea spp. Note de tableau 35
Corégones Coregonus spp. Note de tableau 35
Brochet du Nord Esox Lucius
Aiglefin Gadus aeglefinus
Morue du Pacifique Gadus microcephalus
Morue de l'Atlantique Gadus morhua
Saumon du Pacifique Oncorhynchus spp. Note de tableau 35
Truite arc-en-ciel Oncorhynchus mykiss
Motelle Onos mustelas
Truite brune Salmo trutta
Turbot Scophthalmus maximus
Sprat Sprattus sprattus
Ombre commun Thymallus thymallus
Cardeau hirame Paralichthys olivaceus
Nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI) Saumon keta Oncorhynchus keta
Saumon argenté Oncorhynchus kisutch
Saumon japonais Oncorhynchus masou
Truite arc-en-ciel Oncorhynchus mykiss
Saumon sockeye Oncorhynchus nerka
Truite biwamasou Oncorhynchus rhodurus
Saumon chinook Oncorhynchus tsawytcha
Saumon de l'Atlantique Salmo salar

Notes de tableau

Note de tableau 34

Tous les crustacés décapodes (ordre Decapoda), y compris la crevette, le crabe et le homard, sont considérés par l'UE comme sensibles à la maladie des points blancs.

Retour à la référence de la note de tableau 34

Note de tableau 35

Toutes les espèces des Clupea, Coregonus et Oncorhynchus sont considérées par l'UE comme sensibles à la SHV.

Retour à la référence de la note de tableau 35

Animaux aquatiques vivants et leurs produits non destinés à la consommation humaine

Autres renseignements

Pays membres de l'Union européenne (UE)

Législation de l'Union européenne (UE)

Date de modification :