Sélection de la langue

Recherche

Intervention coordonnée pour éradiquer le scarabée japonais à Vancouver

L'Agence canadienne d'inspection des aliments, le ministère de l'Agriculture de la Colombie-Britannique, la Ville de Vancouver et l'industrie et d'autres intervenants non gouvernementaux collaborent afin d'intervenir à la suite de la détection de scarabées japonais dans la zone de False Creek à Vancouver en 2017.

Cet effort de coopération s'impose, car le scarabée japonais est un insecte ravageur envahissant réglementé qui se nourrit des racines de gazon et des parties aériennes de plus de 300 espèces de plantes, dont les rosiers, les arbres fruitiers, les vignes et d'autres plantes ornementales et alimentaires courantes. Si ce ravageur se propage, il peut causer des dommages aux pelouses, aux paysages, aux terrains de golf, aux jardins et aux parcs, en plus de nuire au secteur agricole de la Colombie-Britannique. Il pourrait aussi menacer la santé et la beauté de l'écosystème de Vancouver.

L'informations aussi disponible dans les langues suivantes

Activités de réponse

Contrôle du transport

Dans le cadre d'une intervention coordonnée après la détection du scarabée japonais, l'ACIA a établi une zone réglementée à l'égard du scarabée japonais autour de la zone de False Creek à Vancouver.

Le transport de matériel végétal et de terre hors de la zone réglementée est interdit jusqu'à nouvel ordre. Une zone réglementée révisée est entrée en vigueur le 7 février 2019.

  • Le transport de plantes de terre et avec des racines hors de la zone réglementée est interdit toute l'année.
  • Le déplacement de parties aériennes de plantes hors de la zone réglementée est interdit du 15 juin au 15 octobre, soit la période de vol des scarabées adultes

L'ACIA interdit le transport de terre, de plantes avec des racines et de la terre et de tout autre matériel végétal infesté ou susceptible d'être infesté par le scarabée japonais hors de la zone réglementée (voir la carte). Ces restrictions visent à réduire le risque de propagation anthropique du scarabée.

Scarabée japonais - Région réglementée (Vancouver). Description ci-dessous.
Description de la carte – Zone réglementée de la ville de Vancouver en Colombie-Britannique à l'égard du scarabée japonais (Popillia japonica)

Cette carte montre les limites de la zone réglementée à l'égard du scarabée japonais dans la ville de Vancouver en Colombie-Britannique. La zone réglementée comprend le centre-ville de Vancouver, le West End, le parc Stanley et False Creek. Elle s'étend vers l'est jusqu'à la promenade Clarke, au sud jusqu'à la 12e Avenue et vers l'ouest jusqu'à la rue Burrard, en incluant Kits Point.

Savoir plus sur le contrôle du transport par l'ACIA avant de déplacer du matériel végétal ou de la terre hors de la zone réglementée.

Surveillance

Plan d'installation de pièges pour le scarabée japonais

Japanese beetle traps

Depuis la découverte de scarabées japonais dans la zone de en 2017, l'ACIA effectue une surveillance accrue de l'insecte ravageur dans la la région du Lower Mainland en Colombie-Britannique. Les pièges seront concentrés dans les zones où le scarabée japonais a été trouvé. Le programme de surveillance permettra à l'ACIA et à ses partenaires d'obtenir plus de données quant à la présence et à la distribution du scarabée japonais en Colombie Britannique.

Les pièges contiennent un attractif floral et une phéromone pour attirer les scarabées. Les pièges et les appâts ne présentent aucun risque pour les animaux et les humains. Quiconque voit un piège ne doit pas y toucher.

Traitment

Province de la Colombie-Britannique

Compte tenu des dommages que le scarabée japonais peut causer aux parcs, aux terrains de golf et aux paysages et à l'industrie agricole de la Colombie-Britannique, le ministère de l'Agriculture de la Colombie Britannique (BCMoA) dirige une intervention coordonnée pour éradiquer l'insecte ravageur.

Le British Columbia Plant Protection Advisory Council (BCPPAC) – (en anglais seulement) a formulé des recommandations fondées sur des données scientifiques qui comprennent le traitement des terrains publics et privés recouverts de gazon en plaques dans les zones de traitement. Le BCMoA coordonne l'élaboration d'un plan de traitement avec les divers intervenants en fonction des zones prioritaires déterminées.

Les propriétés privées ne sont pas assujetties à des exigences de traitement obligatoire. Le ministère de l'Agriculture de la Colombie-Britannique collabore avec la ville de Vancouver et l'industrie de l'aménagement paysager dans le but de mettre au point des options de traitement volontaire pour les propriétés privées dans les zones où le scarabée japonais a été détecté.

L'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) du gouvernement du Canada a approuvé l'utilisation au Canada des produits visant à combattre cet insecte ravageur. Les produits sont appliqués conformément au mode d'emploi figurant sur l'étiquette. Les adultes et les larves de scarabée japonais entrent en contact avec le produit chimique ou l'ingèrent pendant qu'ils se nourrissent.

Ville de Vancouver

La Ville de Vancouver et le Vancouver Parks and Recreation Board traiteront les terrains publics recouverts de gazon en plaques et les environs où le scarabée japonais a été repéré. Le traitement sera exécuté au printemps et à l'été.

Partenaires, intervenants et associations de l'industrie

Les groupes suivants participent à la planification et à la mise en œuvre de l'intervention en cours contre le scarabée japonais :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :