Sélection de la langue

Recherche

Aproceros leucopoda Takeuchi – (Tenthrède en zigzag de l'orme) – Feuillet de renseignement

Contexte

La tenthrède en zigzag de l'orme, Aproceros leucopoda Takeuchi, 1939, est un insecte ravageur qui se nourrit d'ormes (Ulmus spp.) pendant ses stades larvaires et peut causer de graves dommages de défoliation. C'est une espèce envahissante qui se reproduit par parthénogénèse et peut produire jusqu'à 4 générations par an dans les régions tempérées du monde. Les larves se nourrissant du feuillage sont généralement présentes à chacun des mois de la saison de croissance (mai à septembre).

La tenthrède zigzag est bien adaptée pour hiverner dans les forêts de feuillus tempérées.

La tenthrède en zigzag de l'orme a été signalée pour la première fois en Amérique du Nord à Sainte-Martine, au Québec, en juillet 2020 par un citoyen scientifique qui l'a signalée sur iNaturalist.ca. En août 2020, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a confirmé la présence de la tenthrède en zigzag de l'orme au Québec.

Hôtes

Aproceros leucopoda se nourrit exclusivement d'ormes (Ulmus spp.). On le trouve généralement dans les forêts de feuillus tempérées où il peut passer l'hiver avec succès. Les environnements urbains fournissent des hôtes appropriés de tous âges.

Aire de répartition

Asie : Il est distribué dans diverses régions d'Asie, en particulier dans certaines parties de la Chine (Gansu) et du Japon (Hokkaido; Honshu).

Europe : Il a été introduit et s'est répandu en Europe.

Amérique du Nord : La tenthrède en zigzag de l'orme a été confirmée dans la province de Québec, en août 2020. La source de cette introduction est inconnue. C'est la seule zone connue où elle est établie en Amérique du Nord.

Biologie

Le cycle de vie d'Aproceros leucopoda est multivoltine (plusieurs générations s'étalant sur un an) avec un stade nymphal hivernant. Cette tenthrède est une espèce envahissante car elle est parthénogénétique et peut produire jusqu'à 4 à 6 générations par an. Les adultes se produisent généralement de la mi-avril à la mi-septembre. Les larves se trouvent généralement de la fin mai à la mi-octobre. Une génération peut se développer en 24 à 29 jours environ.

Aproceros leucopoda est parthénogénétique et aucun mâle n'est connu. Les femelles adultes sont présentes pendant les mois d'été et vivent de 1 à 6 jours. Les femelles commencent la ponte immédiatement après l'émergence et pondent environ 7 à 49 œufs. Les œufs sont pondus individuellement dans le bord dentelé des feuilles. Après 4 à 8 jours, les larves éclosent et se nourrissent de feuilles en laissant un canal d'alimentation en zigzag typique sur la face inférieure des feuilles (figure 1). Au fur et à mesure que les larves grandissent et se développent, elles consomment la feuille entière, à l'exception de la nervure médiane de la feuille (figure 2). Les larves se développent à travers 6 stades larvaires qui sont généralement terminés en 15 à 18 jours.

Le stade pré-pupal ou éonymph tisse un cocon de manière lâche et s'attache à une structure telle que le dessous de la feuille, une brindille ou une pousse, ou tout ce qui se trouve sous l'arbre. La nymphose a lieu en 2 à 3 jours, les adultes émergeant 4 à 7 jours plus tard. Deux types de cocons, des cocons d'été légers en forme de filet et des cocons denses, sont produits tout au long du printemps et de l'été (figure 3). Les cocons les plus denses hivernent généralement dans la couche de litière au sol et les adultes émergent l'année suivante. Cette stratégie de vie adaptative permet à cet insecte d'augmenter rapidement ses populations et d'hiverner avec succès chaque année.

La tenthrède en zigzag de l'orme se nourrit de feuilles, causant une défoliation qui peut affecter les ormes à tout âge ou stade de développement. De fortes attaques peuvent provoquer un dépérissement de la couronne par une défoliation sévère des branches. Une nouvelle croissance après une défoliation complète peut être attaquée par la génération suivante, entraînant un affaiblissement général de l'arbre. Les arbres isolés (bord de routes, champs) semblent être plus fréquemment attaqués et endommagés.

Détection et identification

Symptômes

Le dépérissement des branches supérieures de la couronne, associé à une forte consommation de feuilles, est caractéristique de l'activité d'Aproceros leucopoda. Les feuilles brunes avec mortalité des branches dans la couronne supérieure des arbres hôtes sont présentes à des niveaux de population élevés.

La consommation de feuilles d'orme avec des canaux coupés en zigzag visibles depuis le bord de la feuille vers l'intérieur est caractéristique des dommages causés par Aproceros leucopoda au stade précoce de l'alimentation (figure 4). Au fur et à mesure que la larve mûrit, elle se retourne et mange vers le bord de la feuille, effaçant l'apparence en zigzag, mais laisse intacte la nervure médiane de la feuille. Le dépérissement de la cime supérieure des branches indique une grave activité de défoliation par la tenthrède en zigzag de l'orme.

Identification

Oeufs

Les œufs sont minuscules et bleu-vert, virant au noir avant l'éclosion, et sont attachés à la marge de la feuille juste à l'extrémité de chaque dent. Ils mesurent 0,8 à 1,0 mm de long et 0,4 à 0,5 mm de large et sont difficiles à détecter.

Chenille

À l'éclosion, les larves sont blanches grisâtres, de 1,8 mm de long, 0,3 mm de large. Les larves matures sont vertes, de 10 à 11 mm de long, la capsule céphalique de 1,4 à 1,5 mm de large et verte avec une bande noire de chaque côté. Le corps est vert, avec des taches noires autour des ouvertures de respiration et avec une tache noire triangulaire sur la face dorsale des 2e et 3e segments du corps.

Pupe

Les larves matures se nymphosent soit dans des cocons tissés lâchement qui ressemblent à un filet rigide fixé au bas des feuilles, soit dans des cocons plus solides et denses dans lesquels elles hivernent, souvent dans la litière de feuilles ou le sol.

Adulte

Les adultes sont de minuscules guêpes noires brillantes avec des apparences typiques de tenthrède (c'est-à-dire sans « taille de guêpe ») (figure 5). Leur longueur corporelle est de 6 à 7 mm. La lèvre supérieure (clypeus) est brun foncé et le thorax est jaune sale à brun. Le bas du thorax a une tache blanche, les pattes sont jaunes se terminant par des tarses blancs et les ailes sont brun fumée.

Prévention et lutte

Aproceros leucopoda a une forte capacité de vol et peut se disperser localement. Elle est connue pour se déplacer par des moyens assistés par l'homme via des plantes pour la plantation et par « auto-stop ». Les cocons peuvent être trouvés sur les brindilles et les feuilles, les larves ou les pupes peuvent être associées aux racines et au sol.

À l'heure actuelle, il est essentiel de sensibiliser le public au risque de déplacer du matériel d'orme infesté pour aider à contrôler et à limiter la propagation d'A. leucopoda au Canada. Les ormes peuvent être infestés par tous les stades de la vie de la tenthrède. Le maintien de la vigueur et de la santé des arbres et de la diversité des espèces d'arbres (c'est-à-dire, éviter les monocultures) est l'une des meilleures méthodes pour réduire et contrôler les infestations d'A. leucopoda.

Pour aider à déterminer l'étendue de sa distribution, l'ACIA encourage le public et tous les intervenants à soumettre des échantillons de tout ravageur suspect qu'ils observent sur les ormes à leur bureau local de l'ACIA. Les observations suspectes peuvent également être signalées en ligne. Cette information aidera à évaluer l'étendue de la zone infestée et la menace posée par ce ravageur et aidera à orienter les prochaines étapes pour le Canada.

Figures

Cliquez sur une image pour ouvrir la galerie.

Date de modification :