Sélection de la langue

Recherche

Classement de semences en cas de résultats d'analyses multiples du même lot de semences

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Introduction

Afin d'assigner un nom de catégorie à un lot de semences mis en vente au Canada, un échantillon de la semence doit être analysé par un laboratoire de semences. Pour les sortes de semences retrouvées dans les Tableaux des normes de catégories I à VI et XVIII de l'Annexe I (les Tableaux des normes) du Règlement sur les semences (le Règlement), l'examen de pureté peut être effectué par un classificateur agréé. Le rapport d'analyse de semences produit par le laboratoire et les résultats de l'examen de pureté effectué par le classificateur  (pour les sortes retrouvées dans les Tableaux I à VI et XVIII) constituent la base de la décision du classement. La semence doit répondre aux normes de qualité minimales détaillées dans les Tableaux des normes pour la catégorie étiquetée de la semence au moment de la vente.

Dans certains cas, des échantillons uniques ou multiples du même lot de semences peuvent être analysés par un ou plus d'un laboratoire ou classificateur. Les différences parmi les résultats rapportés de multiples échantillons et/ou analyses peuvent être causées par la variabilité inhérente du lot de semences ainsi que les variations dans l'échantillonnage et les méthodes d'analyse. De plus, si une longue période s'écoule entre les échantillonnages et les analyses initiaux et subséquents, le taux de germination de la semence peut avoir diminué.

Voici des lignes directrices sur la manière de déterminer quels résultats devraient être utilisés pour l'assignation d'un nom de catégorie en cas de rapports multiples du même lot de semences.

Échantillonnage

Le classificateur et le laboratoire doivent être certains que l'échantillon a été prélevé selon des méthodes reconnues et par un échantillonneur compétent. Le classificateur et le laboratoire doivent de plus être certains de l'intégrité de l'échantillon. Celui-ci devait être intact lors de sa réception et correctement étiqueté et identifié de manière à ce qu'il puisse être clairement lié au lot en question. En cas de doute quant à l'intégrité de l'échantillon, les résultats d'analyse pour cet échantillon sont aussi douteux et un nouvel échantillon devrait être prélevé et analysé.

Les procédures décrites dans le document Méthodes et procédés canadiens d'essai des semences (M & P) sont basées sur l'analyse d'un seul échantillon d'une seule opération d'échantillonnage d'un seul lot. Lorsque les échantillons primaires multiples ont été prélevés d'un lot et mélangés et divisés afin d'obtenir l'échantillon à soumettre aux fins d'analyse, on considère cette situation comme un seul échantillonnage et un seul échantillon. Si un autre ensemble d'échantillons primaires est prélevé et qu'un deuxième échantillon est obtenu pour l'analyse, on considère alors cette situation comme un deuxième échantillonnage et un deuxième échantillon soumis du même lot.

Rapport de résultats d'analyse

a. Analyses multiples de la même sorte par un seul laboratoire sur un échantillon d'une seule opération d'échantillonnage

Si un laboratoire effectue des analyses multiples de la même sorte sur un échantillon d'une seule opération d'échantillonnage, le document M & P exige que :

Toutefois, dans bien des cas, les échantillons proviennent de différentes opérations d'échantillonnage et l'analyse est effectuée par des différents laboratoires et classificateurs. Les directives ci-dessus ne s'appliquent donc pas.

b. Échantillons multiples du même lot de différentes opérations d'échantillonnage ou analysés par des laboratoires différents

En général, lorsque des rapports multiples sont produits par plus d'un laboratoire ou classificateur qui analysent des échantillons multiples du même lot de semences, le rapport portant la date la plus récente est considéré comme étant le rapport valide, ce qui s'appliquerait dans le cas d'échantillons provenant d'un échantillonnage unique ou multiple.

L'Association internationale d'essais de semences (ISTA) propose certaines règles pour ces situations si l'analyse a été effectuée par les laboratoires agréés par l'ISTA.

Les dates de référence à utiliser sont, en ordre de priorité :

  1. la date d'émission du certificat (le plus prioritaire)
    • Si plus d'un Bulletin international orange de l'ISTA (BIO) est émis pour le même lot de semences sous la même référence (c.-à-d., sceau et identification du lot de semences) pour la même analyse (ou les mêmes analyses), alors le plus récent BIO est déclaré valide et tout certificat émis précédemment est annulé.
  2. la date de réalisation de l'analyse;
    • Si les deux certificats sont émis à la même date, alors le certificat pour lequel l'analyse a été effectuée le plus récemment est celui qui est valide.
  3. la date d'échantillonnage (le moins prioritaire)
    • Si la date du certificat et la date de réalisation d'analyse sont la même pour les deux certificats, alors le certificat portant la date d'échantillonnage la plus récente est celui qui est valide.

Analyse de germination

Le nom de catégorie étiqueté de la semence doit refléter la véritable qualité de la semence au moment de la vente. On recommande que, spécialement dans le cas d'une semence issue d'une année précédente, et de semence traitée, l'analyse de germination soit répétée avant la vente afin de vérifier que la germination de la semence respecte toujours les normes de la catégorie étiquetée. Si la semence ne répond pas à la norme de germination de la catégorie originale étiquetée, elle doit être reclassée et réétiquetée. Dans ce cas, les résultats les plus récents pour le pourcentage de germination sont les résultats valides.

Notez que le vendeur doit, sur demande écrite de l'acheteur, fournir à celui-ci les résultats d'analyse de semences, y compris les résultats d'analyse de germination, dans les 30 jours suivant la demande.

Recommandations pour le classement

On recommande que les classificateurs de semences suivent les lignes directrices ci-dessous en cas de rapports d'analyse multiples.

En dépit des directives données ci-dessus, on recommande que les classificateurs établissent la catégorie selon les résultats d'analyse de pureté et de germination les moins favorables. L'utilisation de tels résultats réduit le risque que la semence ne réponde pas aux normes établies pour la catégorie étiquetée lorsqu'elle sera mise en vente. Si une méthode de levée de dormance a été utilisée dans une analyse de germination, les résultats de ce test peuvent être utilisés au lieu des résultats sans levée de dormance.

Le magasinage de germination, qui se définit par des échantillonnages et analyses répétés (dans un laboratoire ou plus) d'un lot de semences dans le but d'obtenir les résultats d'analyses les plus favorables, est fortement découragé. Le Règlement est destiné à protéger l'acheteur de la semence. Appliquer un nom de catégorie plus favorable à un lot de semences en toute conscience qu'un résultat d'analyse nécessiterait l'application d'une catégorie de niveau inférieur peut être considéré comme une pratique fausse et trompeuse.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) surveille les semences sur le marché et analyse les échantillons afin d'assurer la conformité des normes de qualité énoncées dans les Tableaux des normes. Si un lot de semences ne répond pas aux normes de la catégorie étiquetée, la semence sera considérée comme non conforme et pourrait être retirée du marché à des fins d'élimination ou de reclassement et de réétiquetage.

Semences de mauvaises herbes nuisibles interdites

Lorsque tout résultat d'analyse indique la présence de mauvaises herbes nuisibles interdites dans tout échantillon d'un lot de semences, le lot ne peut être mis en vente au Canada. Le laboratoire ou classificateur qui a déterminé la présence de semence(s) de mauvaises herbes nuisibles interdites dans le lot de semences doit immédiatement aviser la Section des semences de l'ACIA de cette découverte au cfia.seed-semence.acia@canada.ca.

Coordonnées

Pour plus d'information communiquez avec:

Section des semences
Division de grandes cultures et d'intrants
Direction de la protection des végétaux et biosécurité
Direction générale des politiques et des programmes
Agence canadienne d'inspection des aliments

Adresse électronique : cfia.seed-semence.acia@canada.ca

Date de modification :