Sélection de la langue

Recherche

Chronologie : Découverte de blé génétiquement modifié résistant aux herbicides en Alberta (2018)

Calendrier des principales activités : du 31 janvier au 20 juillet 2018

Janvier

31 janvier : La province de l'Alberta informe l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) de la découverte de quelques plants de blé tolérants aux herbicides dans le sud de l'Alberta.

Février

12 février : Le laboratoire de l'ACIA reçoit des échantillons de semences de blé de la province de l'Alberta et commence les tests.

15 février : L'ACIA confirme que les échantillons de l'Alberta sont génétiquement modifiés (GM) et tolérants aux herbicides.

16-20 février : L'ACIA effectue d'autres tests et et selon certaines séquences d'ADN trouvées, établit que deux entreprises auraient pu avoir mis au point ce blé GM.

19 février : L'ACIA informe Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et Santé Canada (SC). Les évaluations des risques et de l'innocuité du blé commencent pour la santé humaine, la santé des animaux et de l'environnement.

22 février : L'ACIA communique avec les deux compagnies y compris avec Monsanto, pour obtenir des échantillons de lignées de blé potentielles.

Mars

9 mars : L'ACIA reçoit les premiers échantillons des compagnies qui ont été contactées.

13 mars : L'ACIA exclut une compagnie après avoir testé ses échantillons et déterminé qu'ils ne correspondent pas à ce blé GM.

23 mars : Les tests de l'ACIA et de la Commission canadienne des grains (CCG) confirment que ce blé GM ne correspond pas à aucune des 450 variétés de semences de blé enregistrées vendues au Canada.

28 mars : L'ACIA confirme que le blé tolérant aux herbicides ne correspondait pas aux incidents antérieurs survenus aux États-Unis.

Avril

6 avril : L'ACIA conclut l'élaboration et la validation d'une méthode de test pour détecter ce blé GM.

6 avril : L'ACIA reçoit des échantillons de Monsanto pour tester les autres lignées de blé possibles.

8 avril : Les tests de l'ACIA confirment que les échantillons de blé ont des éléments génétiques qui correspondent à un événement de Monsanto. Cet événement (MON71200) n'est pas approuvé dans aucune variété de blé enregistrée.

9 avril : L'ACIA reçoit les échantillons de blé de la CCG provenant leur Programme d'échantillonnage de récolte de 2017 et les analyse.

20 avril : Le propriétaire est avisé de la découverte. L'ACIA recueille des renseignements pour déterminer la portée éventuelle et la présence de ce blé GM.

20-25 avril : Les échantillons de semences et de céréales de la ferme du propriétaire sont recueillis et envoyés au laboratoire de l'ACIA pour tester ce blé GM.

26 avril : L'ACIA confirme qu'aucun blé GM n'a été détecté dans les échantillons de la CCG.

Mai

1er mai : Les résultats de tous les échantillons de semences et de grains prélevés à la ferme sont négatifs pour ce blé GM.

8 mai : Les plants de blés provenant des champs avoisinant la voie d'accès sont suffisamment secs pour être recueillis et testés par l'ACIA.

9 mai : SC et l'ACIA font une évaluation des risques de l'innocuité du blé et confirment cette caractéristique ne représente pas un risque pour la santé publique, la santé des animaux ou l'environnement.

23 mai : Les analyses en laboratoire des plans de blé sont terminés. Seuls quatre plants de blé trouvés immédiatement à proximité de la voie d'accès ont un résultat positif pour ce blé GM. Tous les autres échantillons étaient négatifs.

24 mai : Maintenant que les tests sont terminés, l'ACIA analyse tous les résultats afin de déterminer s'il reste des avenues raisonnables à explorer. La transition des activités d'inspection aux activités de surveillance débute. Transition des activités d'inspection aux activités de surveillance commence.

Juin

14 juin : Les représentants de l'ACIA tiennent une séance d'information technique à l'intention des médias pour annoncer la découverte de blé GM et les mesures prises par l'Agence. Un rapport d'incident est publié sur la page Web de l'ACIA portant sur le blé GM.

15 juin : Le Japon interrompt temporairement les importations de blé canadien. L'ACIA organise une visite des experts techniques japonais pour la semaine suivante.

18 juin : La Corée du Sud annonce la suspension temporaire des importations de blé canadien.

19-21 juin : Les représentants du Japon viennent au Canada et rencontrent les représentants de l'ACIA, d'AAC et de la CCG pour visiter les installations et discuter des analyses et des données scientifiques probantes.

20 juin : L'ACIA inspecte le site de l'incident après l'application de glyphosate. Aucun plant de blé vivant n'est trouvé, sauf en bordure de la voie d'accès où le blé isolé avait été découvert à l'origine.

22 juin : Les représentants de l'ACIA confirment que le blé inconnu qui avait été détecté en Alberta n'était pas du blé dur. Le blé dur est surtout utilisé pour la fabrication de pâtes alimentaires et de couscous, et représente une grande partie des exportations canadiennes dans certains pays (p. ex. l'Italie, le Maroc et l'Algérie).

Le laboratoire de génotypage et de botanique de l'ACIA termine la validation de la méthode d'analyse fournie par Monsanto pour détecter l'événement de transformation MON71200 chez le blé. Cela signifie que le laboratoire de l'ACIA est en mesure de reproduire la méthode d'analyse de Monsanto pour détecter la variété de blé GM en question.

La CCG surveille sur une base régulière les expéditions de produits aux fins d'assurance de la qualité et annonce qu'elle utilisera la méthode d'analyse de l'ACIA pour dépister, dans chaque cargaison, la présence éventuelle de la variété de blé GM. Elle signalera à l'ACIA toute découverte possible de blé GM.

26 juin : La Corée du Sud annonce la levée de la suspension temporaire des importations de blé canadien.

Juillet

20 juillet : Le Japon annonce la levée de la suspension temporaire des importations de blé canadien.

En cours : L'ACIA continuera de travailler en collaboration avec le propriétaire de l'exploitation pour surveiller le secteur au cours des trois prochaines années dans le but de prévenir la persistance du blé GM. Les mesures de prévention qui seront prises sur les terres concernées comprendront l'application d'herbicides, la mise en jachère ou l'absence de cultures céréalières au cours des prochaines années, ainsi que la réalisation d'inspections régulières pour vérifier l'absence du blé GM.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :