Sélection de la langue

Recherche

Étourdissement et abattage sans cruauté des animaux pour alimentation humaine et gestion post-incision

Bien que le Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC) soit entré en vigueur le 15 janvier 2019, certaines exigences peuvent s'appliquer en 2020 et 2021, selon le produit alimentaire, le type d'activité et la taille de l'entreprise. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les échéances pour le RSAC.

Justification

L'étourdissement des animaux pour alimentation humaine est une activité d'abattage qui comporte généralement un risque élevé pour le bien-être des animaux, même dans les conditions les plus idéales.

Les échecs des méthodes d'étourdissement peuvent entraîner des souffrances extrêmes pour l'animal en raison du risque de douleur et de détresse associé à certaines méthodes d'étourdissement lorsqu'elles ne rendent pas l'animal inconscient comme il devrait l'être instantanément ou rapidement, selon la méthode utilisée. Il y a également un autre risque associé à un échec d'étourdissement, c'est que les procédures d'habillage soient effectuées sur un animal encore conscient.

Par conséquent, des mesures préventives très efficaces doivent toujours être mises en œuvre pour l'étape d'étourdissement, y compris les éléments ayant une incidence sur l'étourdissement, comme le matériel de contention et d'étourdissement, la construction de l'établissement, la disposition, les conditions et les pratiques de gestion particulières, qui peuvent tous nuire à l'étourdissement s'ils ne sont pas adéquats.

Après l'étourdissement, l'animal pour alimentation humaine doit être inconscient ou mort avant d'être suspendu. Les volailles peuvent être accrochées dans un état conscient pour l'étourdissement, à l'exception des autruches, des émeus et des nandous, qui sont abattus différemment en raison de leur grande taille.

Si le titulaire de licence choisit de rendre inconscient l'animal pour alimentation humaine avant l'abattage rituel, les exigences réglementaires en matière d'étourdissement sans cruauté s'appliquent pleinement et conformément à la loi et au règlement régissant l'abattage sans cruauté.

Ce que cela signifie pour votre entreprise alimentaire

Pour vous aider à comprendre ces exigences, des critères précis et des exemples sont décrits ci-dessous. Les exemples ne sont pas exhaustifs, mais ils illustrent le but des exigences et donnent une idée des mesures que vous pourriez prendre pour les respecter. Certains termes clés avec hyperliens renvoient au Glossaire du règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC).

Article 141 : Exigences avant la saignée

Exemples

Article : 142, 143 (1) Exigences après le début de la saignée mais avant la suspension

Exemples

Paragraphe : 143 (2) Exception – certains oiseaux

Exemples

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :