Sélection de la langue

Recherche

La transition vers la production de farines de viande et d'os exemptes de matériel à risque spécifié (MRS) dans les usines d'équarrissage

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Justification

La réglementation touchant le renforcement de l'interdiction sur l'alimentation des ruminants, qui est en vigueur depuis le 12 juillet 2007, vise à réduire davantage les risques que présente la contamination croisée potentielle de la nourriture pour ruminants par des protéines interdites. La réglementation exige l'élimination complète du MRS des aliments pour animaux, de la nourriture pour animaux de compagnie et des engrais.

La position de l'ACIA concernant la modification des usines d'équarrissage pour qu'elles se conforment au règlement du renforcement de l'interdiction est que l'élimination des matériaux contenant du MRS de l'ensemble du système de production d'aliments pour animaux réduira davantage les risques de contamination croisée. Combinées aux restrictions originales et au règlement du renforcement de l'interdiction, constitueront une double barrière les ruminants contre l'exposition à l'ESB, étant donné que les farines de viande et d'os exemptes de MRS ne peuvent être utilisées dans l'alimentation des ruminants puisqu'il s'agit toujours d'une matière interdite à cette fin.

Afin que le secteur de l'équarrissage se conforme aux exigences relatives au renforcement de l'interdiction visant l'alimentation des ruminants et d'assurer aux clients que leurs produits ne contiennent pas de farines de viande et d'os comportant du MRS, le secteur devra fournir des garanties raisonnables selon lesquelles les farines contenant du MRS présentes actuellement dans les systèmes ont été éliminées d'une manière jugée acceptable par l'ACIA. L'objectif du protocole présenté ci-dessous est de démontrer que l'équipement de stockage, de traitement et de transport a été nettoyé et vidangé de manière appropriée, et que les farines de viande et d'os de ruminants contenant du MRS ont été éliminées.

Le protocole de nettoyage ci-dessous donne un aperçu des considérations de l'ACIA concernant les méthodes de nettoyage acceptables des usines de transformation de produits d'équarrissage commerciales. L'ACIA tiendra compte des autres méthodes utilisées permettant d'atteindre des résultats similaires. Les usines d'équarrissage doivent faire approuver de telles méthodes par l'ACIA avant de les utiliser. Le protocole approuvé pourrait également s'appliquer dans les lieux où, après qu'un nettoyage adéquat a été effectué, on recommence à produire des farines de viande et d'os exemptes de MRS, pour éviter que des matières premières ou des farines contenant du MRS soient, accidentellement ou d'une autre façon, réintroduites dans le système de production et de distribution de farines.

Vérification

Afin de maintenir la conformité de toutes les usines d'équarrissage, des documents concernant les procédures de nettoyage et de validation à employer et des compte-rendus montrant qu'elles ont été mises en oeuvre et exécutées sont requis. Les documents doivent être datés et signés par l'exploitant désigné sur le permis d'exploitation de l'usine délivré par l'ACIA, le surveillant de la production ou la personne désignée dans les documents sur les procédures de nettoyage.

Protocole de nettoyage

Afin de maintenir la conformité de toutes les usines de production de farines de viande et d'os de ruminants, l'ACIA s'attend à ce que les exploitants utilisent des mesures très similaires à celles proposées ci-dessous. Si ce n'est pas le cas, l'ACIA doit étudier et approuver les procédures différentes de celles proposées ci-dessous avant que la vidange ne puisse commencer.

Nettoyage général de l'usine
Il sera obligatoire de nettoyer toutes les aires de manipulation de matières premières non comestibles et les aires de traitement ou de stockage de farines de viande et d'os de l'usine; cette obligation ne concerne pas les nouvelles usines et les nouveaux équipements qui permettent de manipuler le MRS séparément des autres matières premières non comestibles destinées à l'équarrissage. Les surfaces externes des systèmes et de l'équipement de manipulation, les planchers de l'usine, etc devront également être nettoyées. Les méthodes de nettoyage à l'eau des aires de traitement des matières premières et de nettoyage à sec des aires de traitement des produits finis (farines de viande et d'os) sont de mise. Ce nettoyage doit être effectué dans les différentes aires de l'usine parallèlement au nettoyage des divers systèmes présentés ci-dessous.

Systèmes de manipulation des matières premières
Les surfaces alimentaires des systèmes utilisés pour transporter et broyer des matières premières qui contenaient auparavant du MRS, mais maintenant destinées aux matières non comestibles ne contenant pas de MRS provenant d'abattoirs, d'installations de transformation ou de clos d'équarrissage, jusqu'à l'entrée des matières premières dans le four devront être lavées à la pression avec de l'eau chaude. Tous les résidus devront être enlevés des surfaces de contact de ces systèmes. Aucune matière solide provenant de ce nettoyage ou d'autres processus de traitement des eaux usées ne peut être réintroduite dans le système de manipulation de matières premières afin d'être transformée à nouveau une fois cette étape de nettoyage terminée.

Équipement de cuisson jusqu'à l'équipement de manipulation des grattons (farines de viande et d'os non moulus)
Pour un nettoyage efficace (voir la section « Validation » ci-dessous), il faut nettoyer à grande eau, avec un volume suffisant de matériel ne contenant pas de MRS, les récipients de cuisson fermés (appareils de cuisson et d'évaporation par lots et continue) et les systèmes de séparation de la viande, des os et du gras après la cuisson, y compris les presses, les centrifugeuses et tout l'équipement de distribution (transporteurs à vis, élévateurs, tuyaux, etc.) servant à transporter les farines de viande et d'os vers les lieux de stockage.

Équipement de transport des grattons vers les aires de stockage des farines de viande et d'os (silos, caisses, réservoirs, etc.)
Il faut démonter les trémies contenant les grattons pressés avant leur broyage, l'équipement de broyage et de criblage et tous les convoyeurs de grattons et de farines de viande et d'os menant aux aires de stockage des farines et les nettoyer grâce à une méthode de nettoyage à sec, par exemple l'aspirateur, le balayage ou l'éjection d'air comprimé. L'équipement qui ne peut être démonté, par exemple les convoyeurs pneumatiques, devra être vidé à l'aide d'air comprimé et vidangé avec une quantité ou un volume de matériel de vidange ne contenant pas de MRS suffisants pour remplir d'une extrémité à l'autre la pièce d'équipement en question.

Équipement de broyage, de stockage et de chargement des farines de viande et d'os
Il faut nettoyer à sec, par exemple à l'aspirateur, par balayage ou à l'aide d'air comprimé, les appareils de broyage, les récipients de stockage (silos, caisses, réservoirs, etc.) et les systèmes de convoyage et de chargement (convoyeurs à vis, élévateurs à godet, etc.) utilisés pour enlever les farines de viande et d'os des aires de stockage. L'équipement ne pouvant pas être démonté ni ouvert pour en faciliter l'inspection et le nettoyage, notamment les appareils de déchargement ou les transporteurs à vis scellés, doivent être vidés le mieux possible à l'aide d'air comprimé, puis vidangés à l'aide d'un matériel ne contenant pas de MRS, en quantité suffisante pour remplir au moins d'une extrémité à l'autre la pièce d'équipement en question. Le matériel de vidange utilisé durant cette étape ne doit pas être réintroduit dans le système d'équarrissage.

Équipement de transport des farines de viande et d'os (remorques, wagons, etc.)
Dans le cas des remorques, des wagons, etc. destinés au transport de farines de viande et d'os et qui transportaient auparavant des farines de viande et d'os contenant du MRS, il faut nettoyer à la pression et à l'eau chaude toutes les surfaces. Tous les résidus doivent être enlevés des surfaces de contact. Il faut mettre particulièrement l'accent sur le nettoyage adéquat des vannes à glissières.

Validation

Afin de valider l'efficacité des procédures de vidange décrites dans le protocole ci-dessus, l'ACIA s'attend à ce qu'un examen des farines de viande et d'os exemptes de MRS fabriquées après l'application des procédures de nettoyage et de vidange dans le but de démontrer l'efficacité des mesures qui ont été prises. Il faudra utiliser des traceurs biochimiques ou physiques pour que les plans de validation soient jugés acceptables par l'ACIA. Pour être jugés acceptables, les plans devront inclure des méthodes d'examen permettant de détecter la présence du traceur dans les farines de viande et d'os l'indicateur selon un seuil de détection d'au moins 0,1 %. L'ACIA a évalué les traceurs et considère que la récupération de l'ADN de farine de riz ajoutée et la détection de dioxyde de titane ajouté sont des techniques acceptables. L'ACIA évaluera les autres traceurs en se fondant sur les propositions de l'industrie.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :