Sélection de la langue

Recherche

Enquête et intervention concernant les maladies d'animaux aquatiques

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Bien que chaque situation d'enquête et d'intervention concernant les maladies soit différente, les étapes requises peuvent comprendre :

Inspection initiale par l'ACIA

Après avoir été avisés, nous lancerons une enquête initiale afin d'examiner les animaux aquatiques et de recueillir des renseignements pertinents, comme les espèces touchées, les étapes du cycle de vie touchées, les signes de maladie chez les animaux, les antécédents de vaccination, la présence d'autres maladies et la température de l'eau. Par la même occasion, nous prélèverons des échantillons pour analyses en laboratoire.

Il se peut que nous imposions des mesures de contrôle des déplacements de vos animaux et de votre équipement, y compris les véhicules et les navires. Des mesures de contrôle des déplacements sont toujours émises immédiatement si l'établissement se trouve dans une zone où la maladie réglementée n'est pas réputée être présente.

Nous discuterons également de tout déplacement immédiat qui est prévu à destination ou en provenance de l'établissement. Nous vous ferons part des renseignements nécessaires pour autoriser les déplacements afin d'empêcher la propagation de la maladie, incluant : quoi, quand, où et comment les animaux seront déplacés de l'établissement et à quelle(s) fin(s) les animaux ou autres articles déplacés seront utilisés.

La façon par laquelle les animaux ou articles seront déplacés doit être présentée dans une procédure décrivant, étape par étape, les mesures que vous prendrez afin d'assurer d'endiguer la maladie dans l'établissement, pendant le transport et à destination.

Prélèvement et soumission d'échantillons

Le prélèvement d'échantillons est nécessaire lorsque nous soupçonnons une maladie d'animaux aquatiques que nous réglementons.

Le processus de prélèvement, de manutention, de transport et d'entreposage des échantillons est suivi et consigné avec soin. C'est la raison pour laquelle l'Agence acceptera seulement les échantillons qui auront été prélevés par ou sous la supervision d'un inspecteur vétérinaire de l'ACIA ou d'une instance gouvernementale équivalente. Tous les échantillons sont soumis au Système de laboratoire national pour la santé des animaux aquatiques. Ce processus est essentiel afin de s'assurer que les résultats d'analyses sont fiables et valides.

Enquête de retraçage

Une enquête de retraçage nous aide à déterminer de quelle façon la maladie a été introduite dans l'établissement et si d'autres établissements peuvent avoir été infectés. Nous posons une série de questions sur les déplacements d'animaux, d'eau, d'aliments pour animaux, d'équipement, de véhicules et de navires à destination et en provenance de l'établissement. Nous posons des questions sur le déplacement d'animaux morts et de déchets animaux. Nous posons également des questions sur les gens qui ont travaillé à votre établissement ou qui l'ont visité. Les déplacements sont habituellement limités à une période déterminée correspondant au moment où la propagation de la maladie était la plus élevée.

L'Agence peut avoir besoin de certains documents pour faire avancer l'enquête, notamment :

Dépistage de maladies

Les analyses sont effectuées à un Laboratoire national pour la santé des animaux aquatiques appartenant à Pêches et Océans Canada à l'aide de protocoles d'analyses qui sont validés conformément aux normes internationales.

Un minimum de deux analyses sont effectuées sur les échantillons prélevés pendant l'inspection initiale. Les analyses les plus courantes- utilisent les méthodes de réaction en chaîne de la polymérase ou une méthode de culture combinée à une méthode de réaction en chaîne de la polymérase afin d'établir l'agent causant une maladie.

Les mesures d'intervention sont déterminées selon le fait que l'établissement se trouve dans une zone où la maladie est présente ou n'est pas réputée être présente.

Si votre établissement se trouve dans une zone où la maladie réglementée n'est pas réputée être présente (une zone exempte), l'Agence éradiquera la maladie, si possible.

Les activités menées par les inspecteurs vétérinaires ou les inspecteurs de l'ACIA pour éradiquer la maladie varient selon la situation et pourraient inclure :

Si votre établissement se trouve dans une zone où la maladie réglementée est réputée être présente (une zone contaminée), l'Agence améliorera les procédures de confinement géographique de la maladie, déterminera si le comportement des maladies évolue et protégera les espèces de poissons sauvages.

Les activités menées par les inspecteurs vétérinaires de l'ACIA comprennent:

S'il y a une menace pour les populations de poissons sauvages, nous consulterons soit Pêches et Océans Canada ou les autorités provinciales, en fonction de qui est responsable de la gestion des ressources de poissons sauvages. Bien que nous n'ordonnions pas habituellement l'élimination des animaux aquatiques dans les établissements de zones contaminées, de telles mesures peuvent être requises si la maladie est susceptible d'avoir une incidence importante sur le poisson sauvage.

Destruction et élimination

Si une maladie réglementée est confirmée, tous les animaux aquatiques sont détruits sans cruauté et éliminés à l'aide de méthodes reconnues à l'échelle internationale, au besoin.

Nettoyage et désinfection

Les établissements dans lesquels des animaux aquatiques infectés ont vécu doivent être nettoyés et désinfectés après que toutes les activités de destruction et d'élimination ont été achevées. Cela pourrait comprendre la désinfection des filets, des réservoirs, des bâtiments, des véhicules, des navires et de l'équipement.

Levée des mesures de contrôle des déplacements

Une fois que les activités de nettoyage et de désinfection sont achevées, nous évaluons l'établissement afin de déterminer le moment où les mesures de contrôle des déplacements peuvent être levées.

Selon la taille de l'établissement, ce processus complet peut prendre plusieurs mois.

La réalisation de ces étapes importantes aident à s'assurer qu'une maladie réglementée visant les animaux aquatiques a été éradiquée de votre établissement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :