Sélection de la langue

Recherche

Avis

Des pannes intermittentes affectent présentement le site web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Nous vous prions de nous excuser pour les inconvénients que cette situation peut vous occasionner et nous vous remercions de votre collaboration.

Matières à risque spécifiées - Cueillette du sang durant l'abattage

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

L'ACIA continuera de permettre que le sang de bovins soit exempté de la classification matières à risque spécifiées (MRS) en autant que l'on prévienne sa contamination croisée.

La préoccupation principale est d'éviter que lors de l'insensibilisation, le tissu neurologique extériorisé par le trou d'assommage ne tombe dans la fosse de récolte de sang.  Cette contamination croisée potentielle est associée à la méthode d'assommage utilisée chez les bovins de plus de trente mois (PTM). L'opérateur de l'abattoir est responsable de développer et d'implanter des mesures de contrôle efficaces pour prévenir cette contamination.

Présentement au Canada, il y a quatre (4) méthodes efficaces approuvées par l'ACIA pour prévenir la contamination croisée du sang avec les MRS, lorsque celui-ci est destiné à la fabrication des aliments et la nourriture pour les animaux:

  1. L'utilisation d'un système ouvert de récolte de sang de bovins de MTM ayant été identifiés et regroupés selon un plan de détermination de l'âge, permettra de considérer ce sang comme matériel exempté en autant qu'il ne contienne aucun sang provenant de bovins de PTM (tolérance zéro);
  2. L'application d'une graisse comestible, de tampons ou de tout autre dispositif permettant de sceller le trou d'assommage. Cette méthode ne doit être considérée, qu'après l'enlèvement par parage, grattage et/ou aspiration, du matériel cérébral expulsé et présent sur la plaque faciale;

    On considère que la cavité nasale est probablement compromise lors d'un étourdissement double ou mal exécuté. Dans de telles situations, la récolte de sang n'est acceptable que si des mesures spécifiques d'atténuation des risques sont incluses dans le plan de contrôle préventif (PCP). Lorsque la cavité nasale n'a pas été compromise, l'ACIA n'exigera aucune mesure supplémentaire afin de prévenir la contamination croisée du sang avec l'écoulement nasal.

  3. L'utilisation d'une méthode d'étourdissement humanitaire non pénétrante (p. ex. insensibilisation par méthode électrique ou l'abattage rituel sans étourdissement etc)
  4. L'utilisation d'une méthode fermée de récolte du sang (p.ex. à l'aide d'un couteau creux ou d'une canule).

Tout exploitant d'abattoir de bovins souhaitant utiliser une autre procédure afin d'éliminer les risques de contamination croisée du sang par des MRS doit soumettre un protocole de procédure écrit, détaillé aux inspecteurs de l'ACIA ou de l'autorité compétente avant sa mise en œuvre.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :