Sélection de la langue

Recherche

Politique en ce qui concerne l'étourdissement imprévu de bovins de plus de trente mois et la contamination par des matières à risque spécifiées lors de l'abattage de bovins de moins de trente mois

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Le sang provenant des bovins sert à la production d'aliments d'allaitement pour les veaux. Les jeunes animaux sont reconnus comme étant les plus vulnérables à la transmission des encéphalopathies spongiformes transmissibles. En effet, ils requièrent la dose d'exposition la plus faible et sont les plus susceptibles de contracter la maladie à la suite de l'exposition.

En ce qui concerne la contamination croisée de la matraque électronique et de la tête après l'abattage imprévu d'un animal de plus de trente mois, l'ACIA considère qu'il est possible que des tissus désignés comme étant des MRS, dans ce cas des matières provenant du système nerveux central d'animaux de plus de trente mois, soient transférés mécaniquement aux carcasses adjacentes de bovins de moins de trente mois. Par conséquent, le crâne des carcasses adjacentes de bovins de moins de trente mois devient alors des MRS. Dans un tel contexte, l'ACIA figure désigner les têtes des deux (2) carcasses adjacentes suivantes comme étant des MRS, afin d'atténuer le risque que des sous-produits non comestibles soient contaminés par des tissus désignés comme étant des MRS.

La vérification de l'âge réel avant l'étourdissement règle bon nombre de ces problèmes avant qu'ils ne se manifestent. En outre, si un animal de plus de trente mois est malgré tout détecté à la suite de l'étourdissement, de la saignée et de l'accrochage, dans un lot de bovins de moins de trente mois, tout le sang recueilli au moyen des méthodes de collection actuelles sans les méthodes de contrôles appropriées mise en place pour prévenir la contamination croisée serait considéré comme étant une matière contaminée par des MRS et devrait être éliminé conformément à la procédure prévue pour les MRS.

Considérations de l'OIE

La séparation inadéquate des animaux peut compromettre gravement le statut sanitaire du cheptel canadien, ainsi que l'accès du Canada aux marchés d'exportation et le maintien de sa classification par l'OIE comme pays à risque maîtrisé en ce qui concerne l'ESB.

Date de modification :