Sélection de la langue

Recherche

Virus du Nil occidental : Surveillance

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Tous les laboratoires vétérinaires du Canada sont tenus de signaler à l'ACIA les cas suspects ou confirmés d'infection au VNO chez tous les animaux domestiques, y compris les chevaux, en expédiant les renseignements directement à l'unité de surveillance des maladies animales. Courriel : cfia.notification-notification.acia@canada.ca ou par télécopieur au 450-768-0064.

La Loi sur la santé des animaux n'oblige pas l'ACIA à réagir à la présence de maladies à notification immédiate ou annuelle, et elle ne s'est pas engagée à cela. L'ACIA recueille avant tout l'information pour satisfaire aux obligations internationales du Canada à l'égard de la surveillance des maladies du bétail et à des fins de santé publique.

Interprétation - Résultats des tests de détection du virus du Nil occidental rapportés à l'Agence canadienne d'inspection des aliments

La manifestation clinique d'une infection au VNO peut ressembler à d'autres maladies à déclaration obligatoire de l'ACIA. Ces maladies, la rage chez les chevaux et la maladie de Newcastle et l'Influenza aviaire à déclaration obligatoire chez la volaille, doivent être écartées dans les cas où l'animal présente des signes neurologiques de la maladie. Il faut communiquer avec l'ACIA pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une autre maladie exotique au Canada.

Lorsqu'on rapportera à l'ACIA des résultats de tests effectués pour le diagnostic du virus du Nil occidental (VNO), l'Unité de surveillance des maladies animales utilisera les critères suivants pour les classifier dans différentes catégories:

Cas positif

Signes cliniques compatiblesNote de bas de page 1 plus une ou plusieurs des conditions suivantes :

Cas possible

Signes cliniques compatiblesNote de bas de page 3 plus une des conditions suivantes :

Un cas possible sera normalement re-testé pour déterminer son statut réel.

Réacteur

Un animal pour lequel seulement un test indique la présence d'anticorps neutralisants (SN) ou la présence d'IgG par un test ELISA, sans qu'on ait aucune information concernant la présence ou l'absence de signes cliniques ou alors, pour lequel on rapporte qu'il ne présentait aucun signe clinique, sera classé comme réacteur. On prend pour acquis que cet animal aura été éprouvé pour des raisons autres que parce qu'il présentait des signes de maladie, par ex., dans le cadre d'un programme de surveillance, pour fin d'exportation ou en vue de vérifier la présence d'anticorps suite à la vaccination, etc.

Autre categories possibles

De façon générale, et en pratique donc, les catégories les plus fréquentes seront: "cas positif", "cas possible" et "réacteur".

Suspect : présence de signes cliniques seulement.

Un cas suspect sera rapporté seulement par un laboratoire qui aurait éprouvé un animal pour une certaine maladie, aurait éliminé certaines possibilités de diagnostic, mais qui soupçonne le VNO sans offrir cette épreuve. Il s'agirait, dans ce cas, d'un propriétaire ou d'un praticien qui ne demande pas ou qui n'autorise pas le laboratoire à poursuivre la recherche du diagnostic par des tests supplémentaires.

"Non-cas" : un cas qui a été classifié comme suspect ou qui a été enregistré dans une autre catégorie, mais pour lequel une autre cause (qui n'est pas une maladie à notification immédiate (MNI)) a été trouvée qui explique la présence des signes cliniques.

La catégorie des "non-cas" veut tout simplement tenir compte de la possibilité qu'un cas qui aurait été classifié comme suspect aurait été trouvé par la suite comme étant affecté d'une autre maladie qui ne serait pas une autre MNI (voir ci-dessus). Dans le cas où l'animal a été trouvé affecté d'une autre maladie qui est une MNI, le cas suspect de VNO sera re-classifié, sous cette autre MNI, dans la base de données des MNI, et retranché du compte total d'enregistrements de VNO.

Notes :

Les hypothèses sur lesquelles s'appuient les définitions de cas sont les suivantes :

Date de modification :