Addenda concernant les zones de confinement où les invertébrés exotiques à faible risque sont exposés

Cette page fait partie du répertoire des documents d'orientation (RDO).

Vous cherchez des documents connexes?
Recherche de documents connexes dans le répertoire des documents d'orientation.

Cet addenda a été élaboré à partir des « Normes relatives au confinement des installations manipulant des phytoravageurs » en vue d'établir les exigences et les recommandations des zones de confinement à des fins d'exposition, comme les serres-jardins d'hiver, les expositions publiques et mobiles, où des invertébrés exotiques à faible risque sont utilisés aux fins de présentation publique. Cet addenda exclut toute installation de laboratoire, ainsi que tout traval expérimental ou de recherche.

Pour plus d'informations concernant les exigences physiques et les pratiques opérationnelles des laboratoires PPC-1, veuillez vous référer aux « Normes relatives au confinement des installations manipulant des phytoravageurs ».

Les zones de confinement d'exposition peuvent inclure des structures permanentes comme des serres, des abris grillagés où des papillons peuvent voler librement et des terrariums dans lesquels des insectes sont confinés. Le confinement de ces zones dépend surtout des pratiques opérationnelles comme la formation sur les mesures de sécurité et de confinement dans les aires d'élevage et d'éclosion, l'efficacité de l'assainissement et l'entretien, la surveillance et l'élimination des ravageurs indésirables, ainsi que l'application de bonnes pratiques.

Peu importe le niveau de confinement de la zone, les caractéristiques physiques de l'installation et les procédures opérationnelles doivent être appropriées au confinement des invertébrés à l'étude et devraient être conçues à cette fin. Selon les variables considérées, le confinement approprié des invertébrés doit être déterminé au cas par cas et des applications précises peuvent nécessiter des modifications à celles décrites pour chaque niveau de confinement.

Zone de confinement d'exposition : les salles prévues pour la reproduction et l'exposition publique d' invertébrés exotiques à faible risque qui sont soit en liberté dans la végétation, soit maintenus dans une vitrine d'exposition. Le personnel formé manipule et étudie habituellement les invertébrés dans une aire de travail, d'élevage ou d'éclosion séparée au sein de la zone de confinement. Certaines exigences ou recommandations sont particulières à la structure des vitrines d'exposition, même s'il existe des exceptions pour les expositions mobiles.

Exposition mobile : une exposition publique localisée temporairement à une emplacement durant une période déterminée et qui peut être re-localisée temporairement à un autre emplacement.

Exigences en matière de confinement physique

Les tableaux suivants décrivent les exigences en matière de confinement physique visant les zones de confinement d'exposition.

Les symboles suivants sont utilisés :

Obligatoire Obligatoire
Recommandé Recommandé Notes de tableau 1

Structure, emplacement et accès
1 Une sécurité adéquate du bâtiment doit être assurée. Recommandé
2 Des affiches doivent être installées aux points d'entrée de la zone de confinement pour indiquer les coordonnées des personnes-ressources et les exigences relatives à l'accès. Recommandé
3 La signalisation doit être affichée sur les vitrines d'exposition indiquant les coordonnées des personnes-ressources et une liste des organismes, y compris les espèces. Recommandé
4 L'accès à la zone de confinement doit se faire par des portes à autofermeture.
Remarque : Ne s'applique pas aux expositions mobiles.
Obligatoire
5 L'accès à la zone de confinement doit se faire par des portes pouvant être verrouillées. Recommandé
6 L'accès à la zone de confinement se fait par une antichambre ou par un corridor sombre pour empêcher les invertébrés de sortir de la zone de confinement. La porte intérieure de l'antichambre doit s'ajuster à un rideau à air forcé. De multiples panneaux suspendus au plafond et qui se chevauchent (à au moins 1 m de distance) peuvent être utilisés pour créer une antichambre. Recommandé
7 Les portes de sortie d'urgence doivent être munies d'avertisseurs lorsqu'elles sont ouvertes au besoin. Des portes de sortie d'urgence munies d'avertisseurs s'ouvrant seulement de l'intérieur doivent être installées. Des affiches indiquant « Sortie d'urgence seulement » doivent être installées sur les portes de sortie d'urgence pour empêcher un accès non autorisé.
Remarque : Ne s'applique pas aux expositions mobiles.
Recommandé
8 Les tenues vestimentaires de laboratoire et les vêtements de protection individuelle, s'il y a lieu, doivent être rangés séparément des vêtements de ville. Recommandé
9 Les zones de confinement, y compris les serres et les abris grillagés, doivent être conçues de manière à résister aux températures extrêmes locales, aux accumulations maximales anticipées de neige et de glace, au vent, aux débris transportés par le vent ainsi qu'à la grêle. Recommandé
10 Les aires de travail, d'élevage ou d'éclosion doivent être situées dans la zone de confinement. Obligatoire
11 Les vitrines d'exposition (p. ex. les terrariums) doivent être grillagées, scellées ou gardées fermées. Obligatoire
Périmètre de confinement
12 Des moyens acceptables et efficace de traitement et à d'élimination des déchets (p. ex., traitement thermique et congélation) doivent être situés à l'intérieur de la zone de confinement. Si ce n'est pas possible, des procédures de transport sécuritaire des déchets doivent être mises en place pour en assurer le traitement ou l'élimination ailleurs. Obligatoire
13 Les surfaces formant le périmètre de la zone de confinement (c.-à-d. le plancher, le plafond et les murs) doivent être continues pour former une barrière contre l'entrée ou la sortie d'invertébrés, y compris les fenêtres, portes et toutes les pénétrations de la zone. Obligatoire
14 Le matériel adéquat (p. ex., des panneaux de rechange pour les fenêtres, des vitrages et des moustiquaires d'urgence) doit être entreposé à proximité en vue de réparations d'urgence des serres et des panneaux de vitrines d'exposition. Recommandé
Services de l'installation
15 Les bouches d'aération et les conduites CVC de la zone de confinement doivent être grillagées avec une moustiquaire d'un maillage suffisant pour prévenir les fuites d'invertébrés.
Remarque : Ne s'applique pas aux expositions mobiles.
Obligatoire
Chauffage, ventilation et climatisation
16 Un lavabo pour le lavage des mains doit être situé dans la zone de confinement, près de la sortie des aires de travail, d'élevage et d'éclosion.
Remarque : Ne s'applique pas aux expositions mobiles.
Recommandé
17 Des siphons servant à récupérer le sol, ou un autre moyen de prévenir les fuites d'invertébrés, doivent être installés au besoin dans les drains.
Remarque : Ne s'applique pas aux expositions mobiles.
Obligatoire
18 Toutes les conditions prescrites par les permis d'importation doivent être respectées par le personnel de la zone de confinement. Obligatoire

Exigences en matière de pratiques opérationnelles

Le tableau suivant décrit les pratiques opérationnelles qui s'appliquent à la manipulation, à l'étude et à l'exposition d'invertébrés exotiques à faible risque. Les pratiques opérationnelles doivent être adéquates de façon à confiner tous les invertébrés utilisés. Le personnel de l'installation, notamment les scientifiques, les techniciens, les employés d'entretien et ceux affectés aux serres, joue un rôle essentiel dans la réussite du confinement des invertébrés exotiques à faible risque et l'exclusion des parasites indésirables des zones de confinement.

Pratiques opérationnelles
19 Seul le personnel autorisé peut avoir accès aux aires d'élevage ou d'éclosion. Obligatoire
20 Une personne-ressource doit être désignée pour la zone de confinement. Obligatoire
21 Des registres de tous invertébrés manipulés dans la zone de confinement doit être tenu à jour et conservé pendant trois ans. Obligatoire
22 Le personnel doit être formé par rapport aux dangers liés aux invertébrés et aux précautions à prendre pour empêcher la fuite des invertébrés confinés. Les employés doivent prouver qu'ils connaissent et comprennent les précautions requises. Obligatoire
23 La formation doit être documentée Obligatoire
24 Des programmes de mise à jour appropriés doivent être mis en œuvre. Obligatoire
25 Le personnel de la zone de confinement doit porter des vêtements de protection appropriés et bien fermés lorsqu'il travaille dans les aires de travail, d'élevage ou d'éclosion. Recommandé
26 Le personnel de la zone de confinement retire les vêtements appropriés, s'ils sont portés, lorsqu'il sort de la zone de confinement. Recommandé
27 Tous les insectes doivent être rendus non viables avant d'être éliminés. Obligatoire
28 De bonnes pratiques doivent être utilisées pour éviter la fuite des invertébrés (p. ex., vérifier s'il n'y pas d'insectes accrochés après soi au moment de quitter la zone). Obligatoire
29 Les portes doivent être gardées fermées pour empêcher les invertébrés de circuler. Obligatoire
30 Les portes des zones de confinement doivent être verrouillées lorsque ces zones ne sont pas occupées. Un système d'accès contrôlé doit restreindre l'accès aux aires d'élevage ou d'éclosion au personnel autorisé. Recommandé
31 Les vitrines d'exposition doivent être verrouillées lorsqu'elles sont utilisées en tant que vitrines d'exposition publique.
Remarque : Ne s'applique pas aux expositions de papillons
Obligatoire
32 Il est interdit de manger, de mâcher de la gomme, de boire, de fumer, d'entreposer des aliments, des ustensiles ou des affaires personnelles, de se maquiller et de mettre ou de retirer des verres de contact dans les aires de travail, d'élevage ou d'éclosion. Recommandé
33 En ce qui concerne le personnel dans les aires de travail, d'élevage ou d'éclosion, les cheveux longs doivent être attachés par derrière ou retenus de manière à ne pas entrer en contact avec les mains, les spécimens, les contenants ou l'équipement. Recommandé
34 En ce qui concerne le transport à l'extérieur de la zone de confinement, tout invertébré doit être déplacé ou transporté dans des contenants sécuritaires, à l'épreuve des fuites et qui ne se brisent pas facilement. Les contenants ne doivent être ouverts que dans une zone de confinement qui correspond au niveau de confinement approprié pour l' invertébré en question. Obligatoire
35 Le matériel et les équipements contaminés doivent être nettoyés et décontaminés convenablement avant de quitter l'installation en vue de réparations ou de leur élimination. Obligatoire
36 Aussitôt détectés, tous les invertébrés introduits accidentellement doivent être rendus non viables. Il est recommandé de faire un suivi pour déterminer la source de ces entrées et pour mettre en œuvre des mesures afin de les prévenir. Obligatoire
37

Des pratiques d'assainissement devraient être adoptées lors de travail avec des invertébrés. Ces pratiques sont les suivantes :

  • traiter tous les sols et végétaux comme s'ils étaient infectés ou infestés;
  • diminuer au minimum l'entrée de personnel dans les aires de travail, d'élevage et d'éclosion;
  • porter des gants pour manipuler des invertébrés dans les aires de travail ou d'élevage, ou lors du nettoyage des insectariums, au besoin.
  • se laver les mains avant de quitter les aires de travail, d'élevage ou d'éclosion de la zone de confinement, et en tout temps après avoir manipulé des invertébrés ou des matières reconnus ou suspectés être contaminés par des invertébrés, s'il s'ensuit un risque de propagation par inadvertance des invertébrés;
  • nettoyer et décontaminer au besoin les surfaces de travail avec un désinfectant adéquat;
  • nettoyer et décontaminer les vitrines d'exposition après leur utilisation, ou utiliser des articles jetables qui sont décontaminés et jetés après usage;
  • éliminer les invertébrés indésirables en utilisant des moyens acceptables validés de traitement et d'élimination des déchets (p. ex., traitement thermique ou congélation, autoclave);
  • inspecter des végétaux hôtes infectés ou infestés par des organismes indésirables, les retirer et les détruire;
  • utiliser de bonnes méthodes d'entretien pour garder l'endroit propre, en ordre et exempt de tout matériel végétal mort et de végétaux et invertébrés indésirables;
  • utiliser de l'équipement de nettoyage réservé à cette fin (p. ex., balais, vadrouilles, poubelles) dans la zone de confinement.
Recommandé
38 Les autoclaves, s'il y a lieu, doivent être surveillés régulièrement au moyen d'indicateurs biologiques afin d'en assurer l'efficacité (p. ex. envisager une surveillance hebdomadaire ou mensuelle, selon la fréquence d'utilisation de l'autoclave). Les dossiers de surveillance doivent être conservés durant trois ans. Obligatoire
39

La libération accidentelle ou la fuite d' invertébrés à l'extérieur de la zone de confinement doit être rapportée au superviseur de la zone de confinement ainsi que la Division des sciences de la protection des végétaux (ACIA) et le problème doit être résolu le plus rapidement possible. On doit faire des rapports écrits de ces incidents et les conserver pendant trois ans. Les résultats obtenus à la suite des enquêtes sur les incidents doivent servir la formation continue.

Obligatoire
40 Un programme efficace de lutte contre les rongeurs, les oiseaux, les mauvaises herbes et les phytoravageurs doit être géré afin de prévenir la pénétration dans la zone de confinement des ravageurs indésirables et de les éliminer. Obligatoire

Notes de tableau

Notes de tableau 1

Les articles recommandés sont optionnels, selon la nature des insectes qui doivent être confinés.

Retour à la référence de la note de tableau 1

Date de modification :