Sélection de la langue

Recherche

Avis 2018-03 : Senecavirus A en tant que contaminant possible de matières premières d'origine porcine et de souches mères servant à la production de produits biologiques vétérinaires

59, promenade Camelot
Ottawa (Ontario) K1A 0Y9
Téléphone : 613-773-7786
Télécopieur : 613-773-7115

Date : 1er mai 2018

Aux : Fabricants et importateurs de produits biologiques à usage vétérinaire

On a observé de plus en plus souvent la présence de Senecavirus A (SVA) chez les populations de porcs dans plusieurs pays, ce qui a augmenté le risque de contamination par ce virus des matières premières d'origine porcine servant à la fabrication de produits biologiques vétérinaires. Il arrive que le SVA échappe à la détection lors des analyses effectuées normalement pour confirmer l'absence d'agents étrangers dans les matières premières, les souches mères et les souches mères de cellules, ainsi que les produits finaux.

Le Centre canadien des produits biologiques vétérinaires (CCPBV) est au courant des analyses réalisées actuellement par le Centre des produits biologiques vétérinaires (CVB) des États-Unis, dont il est fait référence dans l'Avis du CVB 18-05 (anglais seulement) – PDF (116 ko) et dans la publication du CVB intitulée Testing for Senecavirus A in Biological Products (anglais seulement) - PDF (54 ko) (Analyse de dépistage de Senecavirus A dans les produits biologiques). Le CCPBV procède actuellement à sa propre analyse du risque. Entre temps, on rappelle aux fabricants et aux importateurs de produits biologiques vétérinaires qu'ils sont tenus d'informer le CCPBV lorsqu'ils possèdent : i) tout nouveau renseignement sur le risque de danger pour la santé des animaux ou le risque d'introduction ou de propagation au Canada d'un agent infectieux lié à un produit biologique vétérinaire [Règlement sur la santé des animaux (RSA) 120.6(1)] ou ii) tout renseignement concernant une lacune importante dans l'innocuité d'un produit biologique vétérinaire ou la preuve d'une telle lacune (RSA 135.1).

Les fabricants et les importateurs de produits biologiques vétérinaires vendus au Canada devraient prendre des mesures appropriées pour veiller à ce que leurs produits soient exempts de contamination par SVA.

Les protocoles d'analyse pour la détection de SVA (anglais seulement) dans les matières premières d'origine porcine, les souches mères et les produits finaux (p. ex., VIRPRO0129 et VIRPRO0130) peuvent être consultés sur le site Web de l'USDA.

Pour toute question concernant la présente note de service, prière de communiquer avec notre bureau.

Dr Surinder Saini
Gestionnaire national
Centre canadien des produits biologiques vétérinaires
Division de l'importation et de l'exportation des animaux
Direction de la santé des animaux

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :