Sélection de la langue

Recherche

Examen visuel des aliments peu acides et aliments peu acides acidifiés emballés dans des récipients hermétiques

Bien que le Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC) soit entré en vigueur le 15 janvier 2019, certaines exigences seront mises en œuvre progressivement au cours des 12 à 30 prochains mois. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les échéances pour le RSAC.

Sur cette page

1.0 Introduction

La présence de défauts de récipients sérieux entraîne une perte d'étanchéité du récipient ou une contamination microbienne, ou en augmente le risque. Un examen visuel peut être utilisé pour vérifier l'intégrité des récipients hermétiques.

2.0 Définitions

Pour les besoins de ce document, les définitions suivantes s'appliquent.

Aliment en conserve :

Un aliment peu acide ou un aliment peu acide acidifié commercialement stérile et emballé dans des récipients hermétiques.

Défaut sérieux :

Par défaut sérieux, on entend un contenant hermétique métallique qui :

  1. est bombé;
  2. montre des signes que l'herméticité est perdue ou sérieusement compromise; ou
  3. est impropre à la distribution et à la vente conformément à l'article 4 de la Loi sur les aliments et drogues et/ou aux paragraphes 27.003 et 27.005 du Règlement sur les aliments et drogues.

3.0 Équipement

Les pièces d'équipement ci-après sont fréquemment employées au cours d'un examen visuel :

4.0 Échantillonnage

4.1 Taille d'échantillon

La conformité d'un lot peut être vérifiée en examinant un total de 200.

4.1.1 Sélection des récipients

Un échantillon représentatif du lot peut être obtenu en utilisant le tableau d'échantillonage suivant :

Nombre de récipients par caisse Nombre de caisses à partir desquelles les récipients sont prélevés Nombre de récipients à prélever dans chaque caisse
5 ou moins 40 tous
6-12 34 6
13-60 17 12
61-250 13 16
251 ou plus 9 24

Exemple :

Pour les caisses qui contiennent 24 récipients :

Note : Pour les lots avec moins de 200 récipients, tous les récipients sont examinés

5.0 Processus d'examen

5.1 Caisses

On examine les caisses sélectionnées pour y déceler la présence de taches dues à l'humidité ou de dommages. Lorsque des caisses présentent des défauts, on examine minutieusement les caisses et tous les récipients à l'intérieur de ces caisses pour vérifier la présence de dommages et déterminer la source des taches d'humidité.

5.2 Enlèvement de l'étiquette

Les étiquettes de tous les récipients examinés devraient être enlevées.

5.3 Mise à nu

Sélectionnez un sous-échantillon d'au moins 6 récipients, de les 200 récipients échantillonnés, afin d'effectuer une mise à nu et une coupe transversale du serti selon les consignes de la section 4.1 du Manuel de défauts de boîtes métalliques – Caractérisation et classification.

6.0 Caisses mouillées, tachées ou endommagées

Lorsque les souillures humides, les taches ou les dommages aux caisses sont le résultat de ce qui suit :

  1. des récipients présentant un bombage ou une fuite :
    • consultez la section 7.1
  2. un dommage matériel aux caisses et/ou aux récipients (p. ex., par un chariot élévateur à fourche) ou un dommage d'une autre nature (p. ex., un dégât d'eau, une fuite provenant d'un autre lot) :
    • séparez du lot les caisses mouillées, tachées ou endommagées
      • retirez de la vente et de la distribution les récipients endommagés.

7.0 Défauts des boîtes métalliques

7.1 Récipients présentant un bombage ou une fuite

Il est interdit de vendre un aliment emballé dans un récipient hermétiquement fermé qui, selon le cas, est bombé, n'est pas bien fermé ou comporte d'autres défauts susceptibles de compromettre l'herméticité du récipient (article B.27.003 du Règlement sur les aliments et drogues.)

Déterminez si la cause du bombage ou de la fuite est du à :

7.1.1 Bombage à cause d'un trop-plein

7.1.2 Bombage en raison d'un défaut visible ou d'un endommagement du récipient

7.1.3 Bombage d'un récipient sans défaut ou dommage visibles

7.2 Défauts visibles d'un récipient

Les caractéristiques visiblement anormales d'un récipient qui ne compromettent pas l'intégrité d'un récipient ou qui n'entraînent pas une perte de son herméticité ne posent pas un risque de contamination de l'aliment et sont donc considérées comme des défauts mineurs.

Les défauts visibles d'un récipient qui peuvent compromettre l'intégrité de celui-ci ou qui entraînent une perte d'herméticité sont considérés comme étant des défauts sérieux.

8.0 Tri mécanique

Le tri mécanique des boîtes à l'aide d'un détecteur bi-calibre et d'une trieuse pondérale est une autre méthode qui peut être appliquée au lieu de l'examen visuel du saumon en conserve.

La trieuse pondérale pèse toutes les boîtes d'un lot et est réglée de sorte à éjecter celles dont le poids correspond ou est inférieur à un seuil préétabli, de même que les boîtes dont le poids correspond ou est supérieur à un seuil préétabli.

Le détecteur bi-calibre est réglé de sorte à :

9.0 Bibliographie

Défauts de boîtes métalliques – caractérisation et classification, Agence canadienne d'inspection des aliments.

Aliments peu acides et aliments peu acides acidifiés emballés dans des récipients hermétiques, Santé Canada

Méthodes officielles pour l'analyse microbiologique des aliments - Division de l'évaluation, Bureau des dangers microbiens, Direction des aliments, Direction générale des produits de santé et des aliments, Santé Canada

Date de modification :